Complet : les Britanniques doubles médaillés d'or à Tryon !

Rosalind Canter (Photo FEI/Liz Gregg)
Rosalind Canter (Photo FEI/Liz Gregg)

Déplacée à lundi, l'épreuve de jumping du complet aux JEM n'a pas bouleversé la hiérarchie au niveau du classement par équipe, dont la Grande-Bretagne a conservé la tête et par conséquent décroché la médaille d'or. Au niveau individuel par contre, la faute d'Ingrid Klimke lui a fait perdre la victoire au profit de la Britannique Rosalind Canter.

La Grande-Bretagne s'est ainsi emparée des médailles d'or en individuel et par équipe, et ce malgré l'absence de son numéro 1 mondial Oliver Townend, écarté de la sélection à cause d'un carton jaune décroché en cours de saison. Par équipe, le pays devance l'Irlande et la France comme c'était déjà le cas à l'issue du cross. Viennent ensuite le Japon et l'Allemagne, qui a réussi à gagner une place lors du jumping. Cette cinquième position sonne toutefois comme un échec pour le pays, qui ces dernières années a terminé sur les podiums individuels et par équipe dans presque tous les grands championnats. 

L'Allemagne peut toutefois se consoler avec la médaille de bronze d'Ingrid Klimke (SAP Hale Bob), qui menait le classement après le cross mais a perdu le leadership et par la même occasion le titre mondial en commettant une faute sur le dernier obstacle sur jumping. Ce scénario a donc profité à Rosalind Canter (AllStar B), qui a bouclé un tour correct et remporte ainsi son premier titre devant l'Irlandais Padraig McCarthy (Mr Chunky). 

LA BELGIQUE LOIN DE SES OBJECTIFS

Au niveau belge, seule Karin Donckers a réussi à remonter un peu dans le classement grâce à un sans-faute. Elle termine ainsi dix-septième avec Fletcha vh Verahof. Lara de Liedekerke-Meier (Alpaga d'Arville) et Joris Vanspringel (Imperial vd Holtakkers) ont quant à eux collecté dix-sept et dix pénalités supplémentaires, ce qui les positionne respectivement quarante-deuxième et cinquante-huitième au classement individuel. Par équipe, la Belgique termine treizième soit bien loin du Top 6 qu'elle espérait afin de se qualifier directement pour les Jeux olympiques de Tokyo. L'absence d'un quatrième cavalier dans l'équipe n'a malheureusement laissé aucun droit à l'erreur aux cavaliers. 

Pour les résultats complets, cliquez ici