De l'hippothérapie... sans cheval

Stewie, le cheval mécanique et ses concepteurs. (Crédit : Jeff Fitlow/Rice University)
Stewie, le cheval mécanique et ses concepteurs. (Crédit : Jeff Fitlow/Rice University)

De jeunes étudiants de l'université américaine de Rice ont mis au point un cheval mécanique spécialement destiné à l'hippothérapie. L'objectif est de rendre plus accessible l'accompagnement des personnes vivant en ville ou n'ayant pas les moyens de faire de l'hippothérapie classique.

Alors que les bienfaits de l'hippothérapie sont connus et reconnus par le monde scientifique, de jeunes étudiants en ingénieurie mécanique de l'Université de Rice ont voulu concevoir un cheval mécanique pour permettre à d'avantage de patients d'en profiter. De nombreux programmes ont été élaborés pour simuler les mouvements et les allures d'un vrai cheval. Appelé Stewie, ce cheval mécanique n'est pas là pour apprendre l'équitation, mais pour apporter les bienfaits des mouvements du cheval sur les patients. Grâce à ces mouvements, les cavaliers développent de la coordination, de l'équilibre et améliorent leur posture. Cependant, afin de profiter des séances avec de vrais chevaux, il est souvent nécessaire d'aller à la campagne, ce qui peut être compliqué pour des personnes résidant en ville. De plus, de par le coup d'entretien d'un cheval, le budget est très important si un suivi régulier est nécessaire.

Six degrés différents de mouvements sont programmés afin de répondre le mieux possible aux besoins des thérapeutes et de leurs patients. Les étudiants ont volontairement utilisé du matériel de bricolage simple à trouver pour réaliser Stewie afin de permettre à toute personne intéressée d'en construire un. Les schémas et le code de développement seront également disponibles en open source.

Pour voir Stewie en vidéo, cliquez ici.