Dix-huit étalons approuvés par le SBS

L'étalon Je Maintiendrai, lors de l'International Selection Show 2017 (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)
L'étalon Je Maintiendrai, lors de l'International Selection Show 2017 (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

L'International Selection Show du stud-book SBS s'est déroulé ces 4 et 5 mars dans les installations de l'Ecole Provinciale d'Elevage et d'Equitation de Gesves. Sur les trente-quatre candidats-étalons, dix-huit ont finalement été approuvés. Que retenir de cette édition 2017 ? Notre analyse...

LA SITUATION

L'International Selection Show est un événement attendu chaque année. On observe néanmoins une baisse du nombre de candidats à l'approbation. Si le stud-book - et on peut facilement le comprendre - ne cherche pas à battre les records (on a connu des éditions avec une centaine de candidats), atteindre la cinquantaine de participants semble néanmoins nécessaire afin de "remplir" les journées mais également afin de donner un peu plus de légitimité encore à l'événement. Le stud-book affirmera préférer la qualité à la quantité, il n'empêche que les observateurs seront aussi attentifs au nombre de candidats. Et à ce niveau, ils auront été déçus par cette édition 2017 et ses trente-quatre candidats-étalons.

LE DECOR

Sous l'impulsion de Grégoire Naslin, le stud-book SBS a eu le bon goût de remettre en place un village d'exposants digne de ce nom. Voilà plusieurs années que le SBS avait abandonné une formule qui séduisait pourtant de nombreux participants. La formule actuelle est certes moins ambitieuse mais elle a le mérite d'exister et elle offre surtout un nouveau lieu de rassemblement (plus confortable que la piste) et d'échanges. Personne ne s'en plaindra ! Notons d'ailleurs que le confort des visiteurs se trouvait bien au centre des préoccupations du stud-book comme en témoignaient les canons à chaleur en action dans les deux manèges. Les visiteurs auront apprécié. Et ils étaient d'ailleurs très nombreux ce dimanche. Les tribunes étaient en effet copieusement garnies.

SBS ET... BWP

Sujet de discussion ce week-end, le rapprochement entre le SBS et BWP semblait évident aux yeux de beaucoup d'observateurs. Bien réel, il était confirmé par le secrétaire général du stud-book SBS, le Dr Marc Pierson, mais aussi par la présence comme consultant de Stefaan De Smet, le président du jury du BWP. "Il existe un rapprochement entre nos deux stud-books mais il n'est pas question de fusion", soulignait le Dr Marc Pierson. "Le SBS et le BWP vont conserver leur autonomie régionale mais vont mener des projets communs à l'avenir." On parle ici d'économies d'échelle, d'une harmonisation des critères d'admission mais aussi par exemple de la création d'une grande vente nationale.

LE VERDICT

Sur les trente-quatre candidats-étalons, dix-huit ont finalement été approuvés. Cela fait beaucoup. La quantité était-elle à ce point présente ? Certains observateurs se montraient sceptiques. L'avenir apportera son verdict... En attendant, dimanche, lors du saut en liberté des 3 ans, seuls Orgullo van't Vijverhof, Je maintiendrai et surtout Of Passion van den Dael ont obtenu les applaudissements du public. S'il ne faut pas y prêter trop d'importance, il s'agit néanmoins d'un bon indicateur... Tous les trois ont été admis, avec une mention spéciale à Je maintiendrai qui a hérité de 3 étoiles (fini les A et B) tant pour le modèle que pour le saut. C'était aussi le cas pour Next d'Eclipse, chez les 4 ans, et G Rafaello des Natices, un poney de 5 ans, et Fifty Shades of Biolley, étalon de dressage. Un seul concurrent a obtenu 4 étoiles pour son modèle. Il s'agit de Crooner de France (voir photo), un autre poney de 5 ans.

LES REACTIONS

Laurence Meunier, naisseuse et propriétaire d'Iago des Peupliers : "J'ai déjà présenté plusieurs chevaux à l'expertise. Le dernier c'était il y a trois ans... Il faut avoir le bon cheval pour se présenter. Un père doit tout avoir et doit surtout être un cheval moderne. Iago possède de très bonnes origines (Ndlr : Vigo d'Arsouilles x For Pleasure) et un beau potentiel. Après, c'est aussi une question de chance. Il faut que le cheval se montre au bon moment. J'estime d'ailleurs qu'il s'était mieux présenté il y a deux semaines... Son approbation est un soulagement mais aussi une belle récompense. C'est un plus pour lui, pour sa carrière et pour notre élevage. L'avenir ? Je ne sais pas encore. Toutes propositions seront étudiées."

Charline Mathieu, naisseuse et propriétaire d'Irouleguy de l'Enclos de l'Ange : "Notre élevage existe depuis une petite quinzaine d'années. Nous faisons ça en famille avec mon père, vétérinaire comme moi, et mes deux frères. Nous avons minimum quatre naissances par an et nous faisons tout nous-mêmes, notamment les inséminations. Irouleguy est le deuxième étalon que nous présentons. Ici, on s'est dit que le cheval avait quelque chose... Je le trouve très beau, très intelligent, très sport, très réactif au niveau des antérieurs et finalement... très moderne. On croyait fortement en son approbation mais il y a beaucoup de facteurs qui entrent en ligne de compte, dont la fatigue et le stress. Il s'agit en tout cas d'une superbe récompense pour notre élevage mais aussi d'une grande fierté. Nous comptons conserver Irouleguy à la maison. Il travaillera essentiellement sur le plat durant l'année des 4 ans et nous verrons pour la suite..."

Pour la liste des nouveaux étalons approuvés et leurs origines, cliquez ici

Toutes les photos peuvent être commandées via www.tempsdeposes.be

À la recherche d’un manège près de chez vous ?