Et de quatre pour Isabell Werth !

Isabell Werth le poing serré à la fin de sa reprise en musique avec Weihegold OLD (Crédit photo: FEI/JIM HOLLANDER)
Isabell Werth le poing serré à la fin de sa reprise en musique avec Weihegold OLD (Crédit photo: FEI/JIM HOLLANDER)

La passation de pouvoirs n’a finalement pas eu lieu dans l’AccordHotels Arena de Paris Bercy, à l’occasion de la Finale de la Coupe du monde FEI de dressage, Isabell Werth n’étant toujours pas prête à céder sa place de leader incontestable de la discipline. Ce samedi, l’Allemande a ajouté un titre de plus à son palmarès.

Dix-sept couples au départ, une ambiance folle et de grands noms de la discipline, tous les ingrédients étaient réunis ce samedi après-midi pour assister à une finale de la Coupe du monde FEI mémorable. Un niveau incroyable, le résultat le plus faible étant une moyenne de 70,621%, attribuée à la Biélorusse, Hanna Karasiova, dix-septième donc avec Zodiak, une championne intemporelle et une dauphine plus proche que jamais d’atteindre son but. Face à ce plateau de rêve, Ludovic Henry et After You n’ont pas démérité, malgré des fautes en piste sur une reprise très technique, terminant leur première finale de la Coupe du monde à la 14ième place avec une note de 72,785%. La victoire, elle s’est véritablement jouée entre deux cavalières, deux générations, deux nations, pour le plus grand bonheur du public et des sept juges repartis autour de la piste. Laura Graves remportait le Grand Prix avec Verdades la veille, réveillant ainsi un peu plus l’esprit de compétitrice d’Isabell Werth, bien décidée à s’emparer une quatrième fois de la coupe sur ce circuit indoor. Et la reine Isabell Werth n’a pas tremblé. Plus forte que jamais, elle a incontestablement remporté ce nouveau titre, le deuxième de suite avec Weihegold OLD après leur sacre l’année dernière à Omaha, aux Etats-Unis.

Et pourtant, l’Américaine Laura Graves avait mis la barre très haute avec Verdades, sortant de piste avec un nouveau record personnel de 89,082%. « Je ne m’y attendais pas », lâchait-elle, « mais je savais qu’il me fallait obtenir une moyenne de ce genre pour espérer gagner ici à Bercy ». Et pourtant, tout cela n’aura une fois de plus pas suffit, Isabell Werth serrant le point à l’issue de sa reprise, notée à 90,657%. « Beaucoup de gens pensent que c’est facile, que l’on gagne, puis  encore, mais ce n’est pas comme ça que ça marche. Il faut y penser tout le temps et continuer à écouter nos chevaux. Hier n’était pas un bon jour pour Weihe et moi mais aujourd’hui, nous avons été capables de régler les problèmes, et c’est ce que j’aime vraiment faire, la raison pour laquelle j’aime autant la compétition », soulignait l’Allemande.

Rendez-vous à Tryon

Et si la lutte pour la première place a fait rage, il en aura été de même pour la troisième marche du podium, qui échappe finalement de justesse au Suédois Patrik Kittel, au profit d’une autre allemande, Jessica von Bredow-Wernld. En selle sur une Deja spectaculaire et qui méritait certainement cette médaille de bronze ce samedi, Patrik Kittel y a longtemps cru, grâce à sa moyenne de 83,146%, malgré une notation technique un peu sévère de la part de trois juges. Mais la loi du sport en a donc voulu autrement, et c’est ainsi Jessica von Bredow-Werndl et Unee BB, qui sont montés pour la troisième fois de leur carrière sur la troisième marche du podium de la finale de la Coupe du monde (83,725%). « Il est mon complice », lance très émue l’Allemande, « mais de part son âge il s’agit là de sa dernière finale de la Coupe du monde. Pour autant, on ne parle pas encore de retraite sportive », a-t-elle conclu.

Cette finale de la Coupe du monde FEI marquait le premier grand rendez-vous 2018 pour les couples, qui vont désormais se focaliser sur les Jeux équestres mondiaux de Tryon, en septembre prochain, lors desquels l’Américaine Laura Graves aura à cœur de prendre sa revanche sur sa rivale Isabell Werth, qui plus est, à domicile.

Pour les résultats complets, cliquez ici 

https://www.batessaddles.com/bates-advanta-eventing-saddle/book-a-test-ride/