Grégory Wathelet marque les 25 ans de Liège

Grégory Wathlet et Mjt Nevados S (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)
Grégory Wathlet et Mjt Nevados S (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

Le Jumping international de la Province de Liège fêtait cette année ses 25 ans d'existence. Et cette édition anniversaire a été marquée par la démonstration de Grégory Wathelet devant un public entièrement acquis à sa cause. Sa victoire dans le Grand Prix constituait l'apothéose rêvée pour l'événement liégeois.

Cela faisait quatorze ans que Grégory Wathelet courait après une deuxième victoire dans le Grand Prix du Jumping international de la Province de Liège. Après de nombreuses tentatives infructueuses, le cavalier de Clavier a touché au but à l'issue d'une édition 2018 qui restera dans les annales. Pour le rendez-vous liégeois tout d'abord qui n'aurait pas pu imaginer un plus beau cadeau d'anniversaire que la victoire du "chouchou du public" dans le Grand Prix. Pour le cavalier lui-même qui a aligné les bonnes prestations avec une régularité remarquable.

"J'ai connu une belle réussite dès le début du concours avec une deuxième place avec Nevados dans le Petit Grand Prix vendredi soir (Ndlr : 4 points mais le meilleur chrono), une victoire dans la grosse épreuve de samedi soir avec Iron Man et enfin ce succès dans le Grand Prix avec Nevados. C'est difficile de rêver mieux !", soulignait Grégory à sa descente de cheval.

UNE SUCCESSION REUSSIE

Dimanche, l'actuel numéro 4 belge a régalé les 5.000 spectateurs du Liège Expo aussi bien lors de son parcours initial que lors du barrage. Celui-ci réunissait six des quarante-trois couples engagés dans l'épreuve et a ainsi offert au public un final haletant. Tout le mérite en revient au chef de piste Frank Van Humbeeck qui fut durant de longues années l'assistant de Luc Musette et qui a pris la succession de son ami avec succès. Les barres sont tombées un peu partout mais le triple a néanmoins causé beaucoup de fautes et privé de nombreux cavaliers du barrage.

Qu'importe, avec six barragistes, le public a bien eu le spectacle qu'il espérait. Quatrième à s'élancer, Pedro Junqueira Muylaert (Prince Royal Z Mfs) fut le premier à réussir un deuxième parcours sans faute. Mais son chrono (39.28 secondes) était pulvérisé par Dominique Hendrickx et Koriano van Klapscheut : 35.56 secondes. La victoire tendait les mains au champion de Belgique mais c'était sans compter sur Grégory Wathelet et Nevados qui mettaient tout le monde d'accord à l'issue d'une nouvelle leçon d'équitation : 33.79 secondes.

UNE VICTOIRE PARTICULIERE

"Être battu par Grégory Wathelet ne peut pas être une déception", soulignait sportivement Dominique Hendrickx à l'issue de l'épreuve. "Je suis même satisfait d'être deuxième de ce CSI 4 étoiles, en sachant que Koriano n'a que 8 ans et qu'elle est arrivée récemment dans mes écuries."

De son côté, le lauréat savourait sa victoire, devant son public qui l'a ovationné comme il se doit... "Le contexte cette année m'était favorable. Vu que je partais en dernier dans le barrage, je savais précisément ce qu'il me restait à faire. Après, il faut aussi avoir de la réussite et ce fut le cas", se réjouissait Grégory. "C'est toujours agréable de gagner un Grand Prix et c'est sûr que la saveur est encore différente ici à Liège. J'ai toujours dit que Liège était ma maison et le public me le rend bien à chaque fois."

Pour le classement complet, cliquez ici