Horse-ball : du Pato argentin à une discipline mondiale

(Photo : Christophe Bortels)
(Photo : Christophe Bortels)

Bien qu’on le rattache souvent à des sports de balle comme le basket, le Horse-ball trouve ses origines dans une pratique équestre : le Pato argentin. Ce jeu a ensuite été adapté pour devenir la discipline internationale qu'on connait aujourd'hui. Retour sur l'histoire de ce sport équestre si particulier... 

Plusieurs jeux équestres historiques reprennent des codes assez proches de ceux du Horse-ball. C'est par exemple le cas du Bouzkachi afghan, une pratique lors de laquelle deux équipes d'une dizaine de joueurs s'affrontent pour ramasser une carcasse de chèvre qu'elles doivent ensuite emmener dans une zone particulière.

Actuellement, on a plutôt tendance à rattacher les origines du Horse-ball à une autre pratique similaire : le Pato argentin. Ce jeu un peu barbare inventé par les gauchos consistait au départ à s’arracher un sac de cuir contenant un canard, le tout à cheval. La pratique a été interdite à la fin du 19e siècle pour sa dangerosité, puis a été relancée dans les années 1930 avec des règles plus adaptées. Le canard a en effet été remplacé par un ballon à poignées qu’il faut lancer dans le but adversaire, à l’autre bout d’un grand terrain.

Rebaptisée Horse-ball, la discipline a fait son apparition en France quelques années plus tard sous l’impulsion du capitaine Clave avant d’être arrêtée par la Seconde Guerre mondiale. Elle a ensuite repris de manière plus structurée à partir des années 1970, et une Fédération Internationale de Horse-ball (FIHB) a été créée en 1999. Son but est promouvoir et contrôler le sport à travers le monde et aujourd’hui, cette association rassemble des membres en Australie, au Brésil, en Argentine, au Japon, aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d’Europe.

Le Horse-ball ne fait actuellement pas partie des disciplines de la FEI mais en 2015, celle-ci et la FIHB ont signé un protocole d’entente par lequel la FEI reconnaît la FIHB comme organe exclusif pour l’organisation et le développement de la discipline à l’échelle mondiale.

Envie d'en savoir plus sur la discipline? Retrouvez notre article et notre test dans Léquimag du mois de juin