L'élevage belge a aussi de l'avenir en endurance

Omega Misstrael Apal, Sophie Joseph et Baudouin van den Brande (Crédit photo : L'équimag)
Omega Misstrael Apal, Sophie Joseph et Baudouin van den Brande (Crédit photo : L'équimag)

L'endurance était à la fête, samedi, dans les installations de l'école provinciale d'élevage et d'équitation de Gesves. Formation des officiels et forum figuraient au programme de la journée, de même que la deuxième édition du concours des éleveurs de chevaux d'endurance.

Celui a rassemblé 33 chevaux de 2, 3 et 4 ans qui se sont présentés sous les yeux d'un jury composé de Jacques Fraselle mais aussi du Français Stéphane Chazel et du Néerlandais Rob Den Hartog. "Nous sommes contents avec ce nombre de chevaux présentés. C'est l'idéal", clamait Pierre Arnould. "Nous avons eu plus de concurrents belges que l'an passé, de même qu'une qualité générale en hausse. Le jury était lui aussi de qualité et plus stricte."

Engagé dans cette organisation pour la deuxième année consécutive, le Stud-book Belge du Cheval Arabe prend ce rendez-vous au sérieux. "La polyvalence est l'un des atouts du Cheval Arabe et l'endurance est l'une des activités que nous encourageons. Pour nos éleveurs, il s'agit d'un débouché intéressant et qui devrait encore s'intensifier à l'avenir", déclarait Marc Somerhausen, le secrétaire du SBCA. "Les chevaux étaient très bien présentés. Ce concours d'élevage constitue une très bonne publicité pour nos chevaux."

DOUBLE SUCCES POUR MISSTRAEL APAL

Au niveau des verdicts, c'est Arthus de Presle (prop. Maarten Stillaert et Julie Lauwers) qui s'est imposé dans les 2 ans; l'étalon français Ellitimod de Garin (prop. de Valérie Taine) a quant à lui remporté les 3 ans; Omega Misstrael Apal (Prop. Sophie Joseph) s'est imposé dans les 4 ans et a été sacré meilleur cheval du concours inscrit au SBCA. C'est Ellitimod qui a été sacré meilleur cheval du concours toutes catégories, suivi de près par un autre 3 ans, Charak Oriental, propriété de Suzanne Colle et Bruno Van Cauter.

"Omega avait aussi fait son show l'an passé... mais en sautant la barrière", souriait Sophie Joseph de l'élevage Omega Arabians et propriétaire de l'étalon alezan Omega Misstrael Apal qui était présenté en piste par Baudouin van den Brande. "Je suis un peu surprise de sa victoire mais j'avais malgré tout bon espoir qu'il se fasse cette fois remarqué dans le bon sens."

Retrouvez plus d'informations dans L'équimag N°88 - Mars 2017