La Suède au finish, la Belgique cinquième à Compiègne

Le podium du CDIO 5* de Compiègne (Crédit photo: Agence Ecary)
Le podium du CDIO 5* de Compiègne (Crédit photo: Agence Ecary)

A l’issue des deux journées de compétition et des trois épreuves du CDIO 5* de Compiègne, en France, la Suède a remporté cette deuxième étape de la Coupe des nations tandis que la Belgique a conservé sa cinquième place provisoire. 

Alors que Fanny Verliefden et Indoctro V/D Steenblok ne sont pas repartis dimanche dans le Grand Prix Spécial, après avoir abandonné dans le Grand Prix la veille, l’équipe belge a donc terminé le CDIO 5* de Compiègne avec seulement trois couples. Trois couples qui se classent finalement cinquièmes, tandis que la Suède, le Danemark et les Pays-Bas ont occupé respectivement les trois marches du podium. Une victoire suédois logique puisque Juliette et Antonia Ramel réalisaient le doublé dans le Grand Prix Spécial avec Buriel K.H (75,532%) et Brother de Jeu (72,596%), tandis que Patrik Kittel et Rose Mathisen prenaient les deuxième et quatrième places de la Reprise Libre en Musique avec Well Done de la Roche CMF (78,950%) et Zuidenwind (74,700%).

Une reprise en musique remportée à nouveau par la Danoise Cathrine Dufour avec Atterupgaards Cassidy (84,250%). « Je suis très heureuse, même si j’ai commis une faute au début de mon changement de pied. Je pense qu’il a un peu glissé dans le coin. J’ai mis un peu plus de pression dans cette Libre mais sans aller trop loin non plus. J’ai choisi une musique plus moderne que ce dont j’ai l’habitude, très fraîche, que j’aime vraiment beaucoup. J’ai l’impression que Cassidy danse dessus et qu’il l’apprécie beaucoup aussi », a commenté la numéro 4 mondial. Le Suédois Patrik Kittel, pouvait lui aussi se satisfaire de cette compétition puisque l’équipe suédoise qui s’est imposée ce dimanche, était composée entièrement de ses élèves. « C’est incroyable car c’est la Team Suède qui gagne mais surtout la Team Kittel », souriait-il.

« Nous avons encore des réglages à effectuer »

La Belgique conclut donc cette Coupe des nations à la cinquième place alors que Jorinde Verwimp et Tiamo ont pris une belle troisième place dans le Spécial (71,617%), tandis que Katrien Verreet et Laurence Roos étaient elles au départ de la Libre. Avec Galliani Biolley (69,725%, 9ième), Katrien a présenté de belles choses mais manque encore de réglages tandis que Laurence Roos s’est trouvé en difficultés avec un Fil Rouge très chaud et regardant au niveau de la lettre A (63%, 12ième).

« Fil Rouge avait déjà posé quelques problèmes vers A dans le Grand Prix mais dans la Libre Laurence a géré comme elle a pu surtout que de nombreux mouvements comme ses pirouettes se trouvent de ce côté là de la carrière. Dés l’entrée elle n’a même pas pu saluer. Il a eu peur de quelque chose. Je suis content des résultats de Katrien et de Jorinde qui prend une belle troisième place. Nos couples ne sont pas trop sortis cet hiver, il s’agit donc de la première sortie en extérieur et les chevaux sont apparemment très frais ! Ce sont des animaux et les cavalières ont fait de leur mieux, il n’y a rien à dire là dessus. Il y a encore des réglages à effectuer mais nous aurons une équipe à Rotterdam dans le CDIO 5* tandis que certains couples seront au départ du CDI 3* d’Aix-la-Chapelle la semaine prochaine. En ce qui concerne le CDIO 5* d’Aix je ne sais pas encore mais nous aurons aussi des couples au départ du CDIO 3* d’Hickstead même si nous n’y engageons pas d’équipe. Nous avons quand même du choix avec Jeroen Devroe qui a ses deux chevaux, Eres DL et Hyrano, mais aussi Laurence Vanommeslaghe qui a elle aussi deux chevaux », souligne le chef d’équipe Jeroen Van Lent.

Pour les résultats complets, cliquez ici 

https://www.batessaddles.com/bates-advanta-eventing-saddle/book-a-test-ride/