Résultats de la semaine

27-04-17
27-04-17
27-04-17
27-04-17
27-04-17
27-04-17

Laurence Vanommeslaghe de retour aux affaires

Laurence Vanommeslaghe (Crédit photo : Christophe Bortels)
Laurence Vanommeslaghe (Crédit photo : Christophe Bortels)

Membre de l'équipe belge de dressage aux Jeux mondiaux de Caen en 2014 et au championnat d'Europe d'Aix-la-Chapelle en 2015, Laurence Vanommeslaghe est absente des terrains de concours depuis la retraite sportive de Avec Plaisir voici un an et demi. Elle prépare toutefois activement son grand retour à la compétition...

Laurence Vanommeslaghe est notre "invitée du mois". Vous pouvez retrouver l'entièreté de son interview dans L'équimag N°89 - Avril 2017 (commandez-le en cliquant ici).

En attendant, voici notre "petit +" :

Sur son entraîneur, Dominique Brieussel, triple champion de France dans les années 90 et mari de Stéphanie, membre de l'équipe de France aux JO de Rio : "Je l'ai contacté lorsque j'ai acheté Havalon. Est-ce qu'il accepterait de venir me coacher au Haras de Bory, lui qui vient du Nord-Est de Paris ? Franchement, je n'y croyais pas trop... mais à ma grande surprise, il a accepté directement ! Il a monté au plus haut niveau et c'est un élément important à mes yeux. De plus, il possède son écurie de compétition et se trouve sur tous les nationaux et internationaux. Il est vraiment dans le coup et pourra m'encadrer sur les concours."

Sur ses objectifs à long terme : "J'ai très envie de retourner sur des gros championnats. Je suis complètement déconnectée du haut niveau depuis deux ans et pour l'instant, c'est impossible de penser à une échéance bien précise, vu que j'ai un cheval en formation (Ndlr : Ibanero) et un autre sous ma selle depuis trois mois à peine (Ndlr : Havalon). J'y verrai plus clair d'ici deux ou trois mois ou en fin de saison. Je pourrai à ce moment là me fixer des objectifs. En attendant, j'ai besoin de démarrer ma saison pour voir ce que je peux espérer. Là je suis trop dans le flou."

Sur l'avenir : "J'ai tellement galéré pour trouver un successeur à Avec Plaisir que je n'ai plus envie de me retrouver dans cette situation. J'ai donc décidé d'anticiper en formant moi-même des jeunes chevaux de 6 ou 7 ans. Je dois déjà penser aujourd'hui à la relève de mes deux chevaux actuels. C'est dans cette optique que je suis donc toujours aujourd'hui à la recherche de chevaux. Et puis, pour continuer à progresser, il faut aussi que je puisse monter plus de chevaux chaque jour."

Sur sa prudence lors de l'achat d'un cheval : "Depuis une mauvaise expérience, je redouble de méfiance lorsque j'achète un cheval. Je procède à deux visites d'achat plutôt qu'à une seule. Je fais faire des analyses dans deux laboratoires différents et... je fais pleine confiance dans le Dr Koene, le vétérinaire néerlandais de l'équipe allemande. Il m'a aidé plusieurs fois à soigner Avec Plaisir... Il ose se mouiller lorsqu'il donne son avis et je fais exactement ce qu'il me dit de faire car j'ai une totale confiance en lui."

La suite est à lire dans L'équimag N°89...