Le collagène fragilise-t-il le frison?

Une chute du niveau de collagène pourrait engendrer de nombreux problèmes de santé. (Crédit : CC0 Creative Commons)
Une chute du niveau de collagène pourrait engendrer de nombreux problèmes de santé. (Crédit : CC0 Creative Commons)

Des chercheurs ont récemment mis en parallèle le taux de collagène chez les Frisons et leur santé. Les résultats expliqueraient certains problèmes récurrents au sein de la race, comme l'hydrocéphalie et le nanisme.

Comme le Connemara, le Frison est connu pour son haut taux de consanguinité. Ceci peut mener à des problèmes génétiques courants dans la race comme l'hydrocéphalie et le nanisme. Plusieurs études se sont récemment intéressées à d'autres problèmes probablement héréditaires pour la race : la rupture aortique et le mégaoesophage.

L'origine de l'apparition de ces problèmes de santé n'a pas encore été trouvée, mais il est suggéré que le collagène y joue un rôle crucial. Le collagène est une protéine constituant la substance intercellulaire du tissu conjonctif. Dans les deux problèmes de santé cités précédemment, des changements au niveau des taux de collagène ont été rapportés.

Durant la dernière étude menée sur la race, 17 Frisons ont été étudiés ainsi que 17 pur-sangs. De hauts taux de pyridinoline ont été trouvés dans l'urine des Frisons comparé aux pur-sangs. Ceci pourrait mettre en avant la dégradation des niveaux de collagène au sein de la race frisonne. Une importante chute du niveau de collagène entraîne de nombreux problèmes de santé.

Pour lire l'étude complète (en anglais), cliquez ici.