Résultats de la semaine

20-07-17
20-07-17
20-07-17
20-07-17
20-07-17

Le fisc s'intéresse aux chevaux de compétition

Le prix des chevaux de compétition est difficile à estimer. (Crédit : CC0 Public Domain)
Le prix des chevaux de compétition est difficile à estimer. (Crédit : CC0 Public Domain)

L'agende de presse Belga a annoncé ce matin que l'inspection spéciale des impôts (ISI) va se pencher sérieusement sur la fraude aux chevaux de compétition. Un groupe de travail spécifique a été créé afin de mieux contrôler ce commerce générant 100 milliards d'euros sur le Vieux Continent.

Un "groupe de travail chevaux d'élite" vient d'être créé par la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne. Son objectif serait, d'après les informations de l'agence de presse Belga, de lutter contre la fraude aux chevaux de compétition. Ceci est désormait l'une des priorités de l'ISI (Inspection spéciale des impôts). Ce travail s'annonce compliqué car il est toujours difficile d'évaluer la valeur exacte d'un cheval de compétition.

En Europe, le commerce de chevaux générerait environ 100 milliards d'euros, et le secteur équestre ne cesse de progresser. Le centre névralgique du commerce des chevaux d'élite est le triangle Eindhoven-Bruxelles-Aix-la-Chapelle, d'où l'importance de faire coopérer les différents pays impliqués afin de mieux contrôler ce commerce. Diverses fraudes ont déjà été constatées sur le plan fiscal ainsi que des cas de blanchissement d'argent.

C'est suite à la découverte d'une grande quantité d'argent liquide détectée lors du transport de chevaux de sport à l'aéroport de Liège que le fisc a décidé de ne pas traîner pour augmenter ses contrôles.