Les chevaux d’école ont aussi droit à l’hydrothérapie

Une préparation de deux semaines est prévue afin d'habituer les chevaux à entrer dans l'exigu aquatrainer. (Crédit photo : Valentine Van den Eynde)
Une préparation de deux semaines est prévue afin d'habituer les chevaux à entrer dans l'exigu aquatrainer. (Crédit photo : Valentine Van den Eynde)

Dans notre numéro de juin, nous vous avons présenté le centre de revalidation des Écuries de La Picaute. Cette écurie située dans le Brabant wallon, à Chaumont-Gistoux, ne consacre pas ses machines d’hydrothérapie qu’aux clients. En effet, une fois par semaine, chaque poney ou cheval de club bénéficie d’une séance particulière.

Que ce soit dans l’aquatrainer, un tapis roulant immergé permettant de développer la musculature du cheval, ou dans le spa, un bain à bulles froid et salé stimulant la circulation sanguine, les chevaux ont droit à leur suivi personnalisé.

« En prenant le temps de leur offrir des séances régulières dans ces machines, nous garantissons leur bon état général et préservons leur musculature. Ça nous permet également de garder plus longtemps actifs certains chevaux qui prennent de l’âge », explique Marie-Anne Doret, propriétaire et gérante des écuries.

Un moment privilégié qui ne peut que plaire aux nombreux chevaux et poneys de la cavalerie.

Vous souhaitez en savoir plus sur le centre de revalidation des Ecuries de la Picaute, le premier reportage de notre série de l'été ? Rendez-vous dans Léquimag N°98 de juin 2018. Vous pouvez commander votre exemplaire ici !

À la recherche d’un manège près de chez vous ?