Luttez contre la déshydratation

Garder un cheval de sport hydraté n'est pas toujours facile. (Crédit : CC0 Creative Commons)
Garder un cheval de sport hydraté n'est pas toujours facile. (Crédit : CC0 Creative Commons)

Avec les températures très hautes de ces dernières semaines, les chevaux de sport sont particulièrement sensibles à la déshydratation. Voici nos conseils afin d'assurer une bonne hydratation de votre compagnon par tous les temps.

La déshydratation peut potentiellement être un danger mortel pour le cheval. Il est essentiel d'être vigilant quant à la quantité d'eau consommée par le cheval, en particulier pour les chevaux de sport, dépensant de nombreuses calories et transpirant massivement. C'est d'ailleurs grâce à la transpiration que le cheval arrive à rester frais, mais celle-ci consomme énormément de fluides. Pour informations, même avec une activité modérée, un cheval peut perdre jusqu'à 5 litres de transpiration en une seule heure. Vous imaginerez facilement l'importance d'une bonne hydratation.

Dans la transpiration, sont contenus de nombreux électrolytes. La concentration en électrolytes contenue dans la transpiration coïncide avec celle dans le sang (6 grammes de chloride, 3,5 grammes de sodium et 1,2 grammes de potassium environ). Le cheval ne perd donc pas que de l'eau, mais également des sels. En cas de forte sudation, l'apport alimentaire classique pourrait ne pas suffire à regénérer assez rapidement le taux d'électrolytes. Il peut donc être nécessaire d'en donner un complément au cheval. Ceci donne d'avantage envie au cheval de boire, ce qui lui permet une réhydratation efficace et rapide. En cas de manque de sodium dans le sang via une importante transpiration, le cheval peut perdre son envie de boire, ce qui empêche forcément l'hydratation, et devient très dangereux pour sa santé. Grâce à un apport quotidien en minéraux, votre cheval ne devrait à priori pas arriver à ce stade, mais il est important de le surveiller malgré tout. Il est également possible de directement donner du sel de table à raison d'une cuillère à soupe par jour pour 500 kg.

Si vous constatez que votre cheval est déjà déshydraté en faisant le test en pinçant la peau, ceci signifie qu'il est déjà atteint à 5% minimum. Un cheval en état de déshydratation, en plus de risquer pour sa santé, aura de moins bonnes performances en compétition. En gardant des niveaux d'électrolytes élevés dans le sang de votre cheval tout au long de l'année, vous lui permettrez d'augmenter sa résistance et ses performances. Un sérieux atout, surtout en cette saison.

https://www.batessaddles.com/bates-advanta-eventing-saddle/book-a-test-ride/