Niels Bruynseels : "Gancia a été une super star"

Niels Bruynseels et Gancia de Muze (Photo : Kit Houghton)
Niels Bruynseels et Gancia de Muze (Photo : Kit Houghton)

Récent vainqueur de l'étape du Rolex Grand Slam à 's Hertogenbosch, Niels Bruynseels considère cette victoire comme l'une des plus belles de sa carrière. Un succès qu'il doit à sa gestion de l'épreuve, mais aussi à sa jument, Gancia de Muze. Il s'est livré à Rolex à ce sujet...

Quel sentiment cela fait de remporter son premier Masters du Rolex Grand Slam? 

« C’est sans aucun doute l’une de mes plus belles victoires, je n’ai pas les mots pour exprimer ce que cela représente pour moi. Cet événement à toujours été très qualitatif mais avec le support de Rolex il est encore monté en gamme. C’est un grand privilège pour moi de pouvoir participer ici et concourir contre les meilleurs cavaliers du monde. L’atmosphère dans l’arène est incroyable, c’est simplement un incroyable moment pour moi ».

Votre aventure dans le Rolex Grand Slam vient de débuter, est-ce que le CHIO d'Aix-la-Chapelle sera votre prochain objectif? 

« Sans aucun doute, le CHIO d’Aix-la-Chapelle est mon prochain but. Le Grand Chelem Rolex est le challenge le plus convoité dans notre sport. J’espère pouvoir participer au Grand Prix Rolex d’Aix-la-Chapelle et répéter mon exploit d’aujourd’hui ».

Pensez-vous que le parcours était à la hauteur du Grand prix Rolex? 

« Je pense que l’équipe de chef de piste a fait un travail remarquable. Ce fut un parcours difficile mais juste pour les chevaux. Le fait d’avoir 13 barragistes était parfait pour le public, créant une vraie compétition. »

Parlons de Gancia : êtes-vous fier d'elle aujourd'hui? 

« Ma jument était une "super star" aujourd’hui, je ne pourrai jamais suffisamment la remercier. Elle fait toujours son maximum pour moi et je ne pourrais être plus heureux de sa performance cet après-midi. Je pense que c’était un avantage de partir en dernier, j’étais ainsi capable de voir tous les autres partir avant moi et les pièges à éviter. J’avais le plan dans ma tête, je savais que je devais être très rapide et Gancia a largement dépassé toutes les attentes que j’avais, c’est sans aucun doute une jument unique. »

Source : Rolex Grand Slam

 

Retrouvez notre reportage complet aux écuries de Niels Bruynseels dans L'équimag #96 (mars 2018) actuellement disponible en kiosque ou en cliquant ici
 

 

https://www.batessaddles.com/bates-advanta-eventing-saddle/book-a-test-ride/