Pas si sauvages les Przewalski

Les chevaux de Przewalski ne sont pas des descendants des chevaux sauvages. (Crédit : CC0 Creative Commons)
Les chevaux de Przewalski ne sont pas des descendants des chevaux sauvages. (Crédit : CC0 Creative Commons)

Alors que de nombreuses personnes considéraient les chevaux de Przewalski comme étant les derniers chevaux sauvages, un test ADN vient de nous prouver le contraire. Ils seraient des descendants des chevaux de Botai, anciennement domestiqués.

Les chevaux de Przewalski, progressivement remis à l'état sauvage en Asie ne sont pas issus des chevaux sauvages comme on pouvait le considérer jusqu'à présent. En effet, suite à un test ADN, les scientifiques ont conclu qu'ils étaient des descendants des chevaux de Botai, des équidés ayant été domestiqués. Il n'existe donc plus sur terre de chevaux réellement sauvages.
Grâce à ce test ADN, les équidés peuvent à présent être classifiés plus précisément. L'étude a été menée en se basant sur des recherches archéologiques ayant eu lieu au Botai, au Kazakhstan et au Krasnyi Yar. C'est là que les scientifiques ont découvert des informations concernant la domestication des chevaux il y a déjà plus de 5.000 ans. C'est en comparant des génomes des chevaux du Botai et ceux de Przewalski que les informations ont été mises au jour.

https://www.batessaddles.com/bates-advanta-eventing-saddle/book-a-test-ride/