Quel successeur pour Bold Eagle ?

Bold Eagle (www.lamia.biz)
Bold Eagle (www.lamia.biz)

L'hippodrome de Wallonie organisera ce samedi 4 août la réunion la plus importante de son calendrier avec en point d'orgue le Grand Prix de Wallonie, la seule course de Groupe 1 courrue en Belgique. Après le sacre attendu de Bold Eagle en 2017, la course s'annonce cette fois plus ouverte avec quatre authentiques prétendants à la victoire.

Situé à Ghlin, l'hippodrome de Wallonie est réputé internationalement pour la qualité de ses infrastructures, ses excellentes pistes et son dynamisme. Cinquante-neuf journées de courses y sont organisées en 2018, tandis que cinquante-deux d'entre elles servent de support aux paris en France. En 2017, 110 millions d'euros ont ainsi été collectés sur les courses de Mons ! Et la tendance était encore à la hausse (8%) au cours du premier semestre 2018...

"Nous sommes l'hippodrome numéro 1 en Belgique mais nous sommes également très bien classés au niveau international", souligne Achille Cassart, Administrateur Délégué de l'hippodrome. "Notre hippodrome est l'une des meilleurs en-dehors de Paris et sans doute le meilleur entre Paris et Stockholm."

Septante pour cent du prize money délivré sur les courses en Belgique l'est à Ghlin. Et ce samedi 4 août, c'est pas moins de 150.000 euros qui seront à remporter lors du Grand Prix de Wallonie, la course la plus importante disputée sur le sol belge. "C'est la seule course de Groupe 1 en Belgique", poursuit Achille Cassart. "Nous avons l'habitude d'accueillir les meilleurs chevaux au monde. Et cette année, il y en a quatre qui sont au niveau du Grand Prix d'Amérique, la plus importante course de trot attelé au monde."

DU SPORT ET DE LA DETENTE

Après le sacre attendu du champion Bold Eagle en 2017, le Grand Prix de Wallonie (course de 2.300m réservée aux chevaux de 4 ans et plus ayant gagné un minimum de 100.000 euros) s'annonce plus ouvert que jamais sans réel épouvantail mais avec plusieurs authentiques candidats à la victoire. Parmi ceux-ci, il y a Amiral Sacha, vainqueur de la course en 2016 et recordman de la piste avec Ready Cash en 1.10.04, mais aussi Billie de Montfort et Aubrion du Gers... sans oublier Uza Josselyn, une jument danoise considérée comme la meilleure de sa génération et qui est rafle tout sur son chemin.

"La course s'annonce plus ouverte que celle de l'année dernière où Bold Eagle faisait office d'épouvantail. Et mieux, toutes les conditions sont réunies pour améliorer le record de la piste", se réjouit Achille Cassart.

Le départ du Grand Prix de Wallonie sera donné à 16h30 mais d'autres courses se disputeront dès 14h. L'hippodrome ouvrira ses portes à 13h et diverses animations (spectacles, voltiges, balades à poneys, grimages, château gonflable,...) seront une nouvelle fois organisées tout au long de l'après-midi.

"Nous voulons montrer à tout le monde qu'il est possible de venir s'amuser aux courses et d'y passer un bon moment de détente en famille", déclare Agnès Goffin, la coordinatrice de la journée.

www.hippodromedewallonie.be