Rien van der Schaft en Belgique

Rien van der Schaft aux côtés de Bertrand Liegard en selle sur Star Wars, et Corinne De Reys (Crédit photo: Collection privée)
Rien van der Schaft aux côtés de Bertrand Liegard en selle sur Star Wars, et Corinne De Reys (Crédit photo: Collection privée)

Le Néerlandais Rien van der Schaft est intervenu en fin de semaine dernière au Haras de la Ferme Rose, à Dion-le-Val, pour un stage de dressage de deux jours. L’occasion pour le cavalier Tricolore, Bertrand Liegard, installé en Belgique depuis douze ans, de profiter des conseils de l’ancien entraineur de l’équipe néerlandaise.

A moins de trois semaines des Jeux équestres mondiaux de Tryon, aux Etats-Unis, Rien van der Schaft, a démissionné de son poste d’entraineur de l’équipe de dressage des Pays-Bas. Pour autant, le Néerlandais de 64 ans qui occupait alors ce poste de chef de fil des cols oranje depuis décembre 2016, ne perd pas son temps. Ainsi, en fin de semaine dernière, Rien van der Schaft a passé deux jours en Belgique, au Haras de la Ferme Rose, chez Mme et Mr De Reys, pour entourer un groupe de huit couples.

« Le niveau était très intéressant puisqu’il ne s’agissait que de chevaux de Petit Tour et de Grand Tour », souligne Bertrand Liegard, membe du groupe JO/JEM de l’équipe de France et cavalier maison du Haras de la Ferme Rose. « Une amie m’avait parlé de la proximité de son équitation et de sa technique avec celle de mon ancien entraineur, Patrick Le Rolland, ce qui m’a tout de suite intéressé étant toujours à la recherche de la même orientation de travail que mon mentor. J’avoue ne pas avoir été déçu car sa façon d’entrainer est dans la continuité de mon travail, il a su corriger quelques défauts afin d’optimiser encore plus la performance avec Star Wars (cheval de tête et de Grand Prix de Bertrand Liegard, NDLR). Il a su adapter le travail en fonction de chaque cavalier », poursuit-il.

Les huit couples se sont alors succéder lors de séances de quarante minutes à une heure, agrémentées de nombreuses phases de travail au pas. « Rien gère en fonction des besoins du cheval. Ils observent un peu les couples qu’il ne connaît pas mais intervient très rapidement, il entame très vite la discussion sur les points à travailler. Il s’intéresse surtout à la base et recherche constamment à ce que le cavalier trouve le bon équilibre, que le cheval se porte de lui-même dans le bon équilibre. Il a été impressionné par Star Wars et mon équitation parlant de très bonnes bases françaises. Il nous a notamment fait travailler sur un cercle avec des transitions galop-piaffer-galop-piaffer afin d’activer la rapidité des postérieurs. Sur des couples présents qui abordent le Medium Tour, il a insisté sur le travail au pas avec des épaules en dedans, des hanches en dedans, des appuyers, des demi-tours autour des hanches, pour appeler les postérieurs. Il a ensuite travaillé à pieds à côté des chevaux à la cravache pour aider les cavaliers à fermer leurs chevaux derrière dans le passage et le piaffer. Son but est de forcer le cavalier à ne pas sur-monter le cheval dans un but de relâchement et de facilité ».

Suite au succès de cette première expérience, Rien van der Schaft sera de retour au Haras de la Ferme Rose à la fin du mois de septembre.