Tryon : l'Allemagne domine et bat un record en complet !

Julia Krajewski mène le classement individuel (Photo : FEI/Christophe Tanire)
Julia Krajewski mène le classement individuel (Photo : FEI/Christophe Tanire)

A l'issue des deux journées de dressage, l'Allemagne mène les classements individuel et par équipe en concours complet devant la Grande-Bretagne. Le pays a d'ores et déjà établi un record en signant le meilleur score jusqu'à présent enregistré aux Jeux équestres mondiaux avant l'épreuve de cross. 

L'Allemagne comptabilise en effet 73,4 points, soit un peu plus de sept unités d'avance sur la Grande-Bretagne. Elle doit essentiellement ce score record aux prestations de Julia Krajewski (Chipmunk FRH) et Ingrid Klimke (SAP Hale Bob), respectivement première et deuxième du classement individuel avec 19,9 et 23,3 points.

Derrière en individuel comme par équipe, on retrouve la Grande-Bretagne avec Rosalind Canter (AllStar B) comme meilleure représentante à la troisème place provisoire devant le Français Thibault Vallette (Qing du Briot ENE). La troisième place par équipe est actuellement occupée par les Etats-Unis, tandis que la Belgique est provisoirement onzième - et donc encore loin d'un Top 6 directement qualificatif pour les Jeux olympiques de Tokyo. 

Le cheval de Giel Vanhouche étant blessé, l'équipe ne peut compter que sur trois cavaliers. Karin Donckers (Fletcha vh Verahof) a réalisé la meilleure performance en dressage et pointe à la douzième place du classement individuel, tandis que Joris Vanspringel (Imperial vd Holtakkers) et Lara de Liedekerke-Meier (Alpaga d'Arville) sont respectivement quarante-neuvième et soixante-septième. 

UN CROSS SELECTIF

Le score de 96 points décroché par les Belges à l'issue de cette première épreuve est un peu plus élevé que ce que le coach Marc Rigouts avait prévu, mais celui-ci se montre optimiste pour la suite de la compétition. “Malheureusement nous ne sommes que trois et nous n’aurons donc pas de joker. Mais ce n’est pas pour cela que nous n’avons aucune chance de nous qualifier pour les Jeux olympiques. Les trois cavaliers ont une grande expérience et même si nous avions pu choisir entre dix cavaliers pour la sélection, ces trois là se seraient toujours trouvés dedans.

Ce samedi, les cavaliers dérouleront le cross comme prévu, mais avec un écart réduit entre les chevaux et deux obstacles modifiés. Vu les pluies attendues la nuit de samedi à dimanche, l'épreuve finale du jumping devrait quant à elle se tenir lundi au lieu de dimanche. 

Le cross est bien fait pour que cela soit réalisable pour les cavaliers qui ont réussi une bonne qualif", estime Marc Rigouts. "Le parcours n’est pas méchant mais il sera néanmoins sélectif. Plus au niveau physique qu’au niveau des obstacles, ce qui est bien pour le sport. Cela va monter dans la deuxième partie du parcours mais les obstacles y seront moins gros.”

 

Pour les classements complets, cliquez ici