Une Cavalor Cup très disputée à Liège

¨Raphaël Blavier et Bad Boy (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)
¨Raphaël Blavier et Bad Boy (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

C'est au Jumping International de Liège que les cavaliers d'obstacles mais aussi de dressage se sont respectivement affrontés en finale pour la Cavalor Cup. Celle-ci regroupait les meilleurs cavaliers de chaque groupement de la LEWB.

En jumping, Lucas Maton et Achin Van Centaur ont décroché la médaille de bronze après un barrage sans faute en 36,56 secondes. Julien Princen et Amalia ont été plus rapides avec un chrono de 35,99 secondes et ont ainsi ravi la médaille d'argent. La victoire est ainsi revenue à Raphaël Blavier (GHC) et Bad Boy du Bouly (34,59 secondes).

"Je ne m'y attendais pas", confiait le jeune cavalier de 14 ans. "Mon objectif était d'abord de m'amuser et de dérouler un parcours propre. La coupe a été la cerise sur le gâteau." Raphaël a toutefois mis toutes les chances de son côté pour se hisser sur la première marche du podium. "Au barrage, j'ai pris toutes les options possibles. Je sais que je peux toujours compter sur Bad Boy. Il est à l'aise sur la hauteur mètre 10 car nous avons déjà concourru dans des mètres 20 et 25. A 11 ans, il a déjà de l'expérience. De mes trois chevaux, c'est en lui que j'ai le plus confiance. Il a un très bon coeur et sauvera son cavalier dès qu'il en a l'opportunité. Il cherche toujours à faire de son mieux."

Ni le cavalier, ni le cheval ne se sont laissés impressionner par l'ambiance particulière du JIL. "Je suis déjà venu plusieurs fois, en poney à l'époque et depuis 2017 en cheval. C'était d'ailleurs avec Bad Boy." En plus de sa victoire dans la Cavalor Cup, le cavalier de Mariembourg a également terminé à la troisième place de l'épreuve des Scolaires et en tête du challenge. Raphaël Blavier s'est aussi classé à la deuxième place du challenge Classic Tour mètre 10.

LA COUPE POUR MAITE DUQUENNE

Du côté des dresseurs, les Liégeois Flora Ploumen (Eros de Haute Melen) et Michel Tecqmenne (Sirella de la Fagne) sont montés sur les deuxième et troisième marches du podium. Cela s'est joué dans un mouchoir de poche puisque Flora a obtenu 64,44%, Michel 64,24% et Maïté Duquenne, gagnante de l'épreuve, 64,86%. La cavalière du GHCR était engagée avec Champenoise de Rivereuille.

"Participer au JIL était déjà pour moi une très bonne expérience", commentait Maïté"Après c'était du bonus ! Nous avions participé la veille au Trophée de la Province de Liège. Si la première reprise n'était pas la meilleure, nous avons remporté la deuxième. Résultat, nous avons terminé sur la deuxième marche du podium final derrière Aline Salamone. Pour la Cavalor Cup, j'espérais terminer à la 4e ou 5e place compte-tenu de la concurrence dans les autres groupements et de la fatigue de ma jument. J'ai jugé ma reprise correcte mais sans plus. Aline Salamone, qui passait juste avant moi, n'a pas obtenu de beaux points. Je me suis donc mise à espérer un meilleur classement que prévu mais il restait encore des grosses pointures comme Flora Ploumen."

Maïté a finalement conservé la tête du classement pour sa première participation au JIL. "Gagner à Liège est vraiment extraordinaire. On monte dans la même piste, le même paddock que les cavaliers internationaux, on ressent la même chose qu'eux. Même s'il y a moins de public, la piste reste impressionnante. Heureusement, cela n'a pas affecté ma jument. Elle est restée imperturbable et concentrée dans son travail. Je tiens à remercier Maëva Hoang, ma coach, toute l'équipe du Manège des Foins, Martine Assendonck qui nous pousse toujours en avant, Dominique Schmitz de la Commission de dressage du GHCR et bien sûr mon papa, qui se transforme en groom et en coach au paddock !"

À la recherche d’un manège près de chez vous ?