Résultats de la semaine

16-11-17
16-11-17
16-11-17

Une retraite méritée pour les chevaux de la police britannique

Au Royaume-Uni, les réformés de la police ne sont pas pris en charge. (Crédit : Gaëlle Colinet)
Au Royaume-Uni, les réformés de la police ne sont pas pris en charge. (Crédit : Gaëlle Colinet)

La vie de cheval dans la police montée n'est pas de tout repos. Une retraite, parfois anticipée, est nécessaire suite à une vie si mouvementée. Certains chevaux de la police montée britannique ont la chance de  couler des jours heureux, en France, dans le Périgord.

Après avoir foulé les rues de Londres pendant de longues années, quelques chevaux de la police montée britannique coulent des jours heureux dans le lieu dit "La Grange", dans le Périgord, en France. Les souvenirs sont peut-être encore douloureux pour certains de ces réformés ayant vécu de près différents évènement violents.

Ils sont actuellement 22 chevaux sur place. Certains "retraités" sont plus jeunes que d'autres. En effet, le plus jeune a 9 ans et le plus âgé 28 ans. Le centre accueille des équidés depuis sept ans sur base de donations et d'organisation d'événements.

Au Royaume-Uni, aucun budget public n'est destiné à prendre en charge ces réformés. Sans l'aide de Roland et Alison Philips, ces chevaux auraient été euthanasiés.

Pour visionner un reportage de l'agence AFP, cliquez ici