Résultats de la semaine

08-12-17
08-12-17
08-12-17
08-12-17
08-12-17

Une troisième Coupe du monde pour Isabell Werth à Omaha !

Isabell Werth pouvait dignement célébrer sa troisième victoire en finale de la Coupe du monde (Crédit photo : Jim Hollander/FEI)
Isabell Werth pouvait dignement célébrer sa troisième victoire en finale de la Coupe du monde (Crédit photo : Jim Hollander/FEI)

Sans surprise et à l’issue d’une saison marquée par cinq victoires de rang sur la Ligue d’Europe de l’ouest, Isabell Werth a décroché sa troisième couronne sur la finale de la Coupe du monde Reem Acra, samedi soir à Omaha.

Reine suprême de sa discipline et de retour sur le devant de la scène depuis l’année dernière et sa rencontre avec la jument noire fille de Don Schufro, Weihegold OLD, Isabell Werth, 47 ans, a remporté samedi soir son troisième titre en finale de la Coupe du monde. C’est en 1992, avec Fabeinne, que l’histoire a débuté pour la cavalière allemande puisqu’elle remportait son premier sacre à Göteborg, avant de renouveler l’expérience en 2007, à Las Vegas, cette fois en selle sur son puissant alezan Warum Nicht. Dix ans donc que la plus décorée des cavalières attendait de régner à nouveau sur cette finale de la Coupe du monde. Après une saison impeccable, menée d’une main de maître avec trois de ses chevaux, Don Johnson FRH, Emilio 107 et Weihegold OLD, c’est avec cette dernière, seulement âgée de 12 ans et déjà championne olympique par équipes et vice championne olympique, qu’Isabell Werth a fait le déplacement dans le Nebraska, à Omaha.

C’est donc à nouveau sur les terres américaines, dix ans après son dernier sacre, qu’Isabell Werth a pour la troisième fois soulevé ce trophée qui lui résistait depuis bien trop longtemps. Sans contestation, l’Allemande et sa jument noire sont sorties de piste avec une moyenne de 90,704%, désormais habituelle pour elles, largement suffisante pour devancer l’Américaine Laura Graves, deuxième avec Verdades (85,307%) et signe ainsi son premier podium individuel, et le Britannique Carl Hester, troisième avec Nip Tuck (83,757%). « C’est vraiment spécial de gagner ici dix ans après; de revenir avec un cheval complètement différent et après une saison incroyable. Je suis vraiment contente et aussi reconnaissante car je sais ce que c’est d’être en bas du podium donc je suis très heureuse d’être à nouveau tout en haut », commentait l’Allemande à l’issue de sa victoire.

Une victoire attendue qui présage déjà une saison extérieure passionnante avec à la clé les championnats d’Europe de Göteborg, en août prochain.

(Avec communiqué)

Pour les résultats complets, cliquez ici 

Wallonie Equestre Event 2018
Moncheval.net