Disciplines

Bertrand Genin et Cleo Vd Windeweg Z (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

Les finales des challenges du Classic Tour se sont cloturées au Jumping International de Liège. Les podiums ont livré quelques surprises avec l'absence de certains couples pourtant en tête des challenges.

¨Raphaël Blavier et Bad Boy (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

C'est au Jumping International de Liège que les cavaliers d'obstacles mais aussi de dressage se sont respectivement affrontés en finale pour la Cavalor Cup. Celle-ci regroupait les meilleurs cavaliers de chaque groupement de la LEWB.

Tanguy Matic et Duvall (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

Pour la très grande majorité des cavaliers liégeois, participer au Jumping International de Liège est le véritable objectif de leur saison. Bien que les différents challenges soient d'ores et déjà bouclés, il s'agit de terminer l'année en beauté sur la piste la plus mythique de la Province de Liège. 

Jean-Philippe Lejeune et Avril (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

Comme le veut la tradition, les dresseurs ont ouvert le bal du Jumping International de Liège. Plus de 120 reprises ont ainsi été déroulées en ce lundi 29 octobre. Les cavaliers ont dû gérer leur stress autant que celui de leur monture car les enjeux étaient grands.

Grégory Wathelet interviewé dans les écuries de François Mathy Jr à l'occasion de la conférence de presse du Jumping international de la Province de Liège (Crédit photo : Léquimag)

Le Jumping international de la Province de Liège a débuté ce lundi au Liège Expo et s'y achèvera dimanche. Cette édition 2018 n'est pas anodine pour le plus gros rendez-vous équestre francophone qui fête en effet ses 25 ans. Et pour l'occasion, il renoue avec un niveau quatre étoiles.

Daniel Deusser (Photo : FEI/ Massimo Argenziano)

Après deux manches en Scandinavie, la Coupe du monde de saut d'obstacles faisait étape ce week-end à Vérone, en Italie. La victoire est cette fois revenue à l'Allemande Daniel Deusser, qui a réussi à devancer pas moins de treize autres barragistes et à s'imposer dans cette épreuve particulièrement relevée. 

L'Hippodrome de Wallonie (Crédit photo : www.lamia.biz)

L'Hippodrome de Wallonie accueillera ce vendredi 26 octobre la Finale du Tour Européen du Trotteur Français. Disputée sur 2.300 mètres, la course servira de support pour le Quinté +, le produit phare du PMU français et le seul disputé en-dehors de l'Hexagone. Une fierté belge et plus particulièrement wallonne !

Nicola Philippaerts et Harley vd Bisschop (Photo : FEI/Jim Hollander)

Arrivé dans la famille Philippaerts il y a quatre ans, H&M Harley van de Bisschop s'apprête à prendre un nouveau départ. L'hongre de 11 ans est en effet vendu et évoluera désormais sous la selle d'une autre grande figure du jumping : l'Irlandais Bertram Allen. 

Gudrun Patteet et Seacoast Pebbles Z (Photo : FEI / Satu Pirinen)

Le circuit de Coupe du monde livre parfois des vainquers inattendus, et c'est ce qu'il s'est passé lors de la deuxième manche organisée ce week-end à Helsinki ! La Belge Gudrun Patteet y a en effet remporté sa première épreuve de ce niveau, et ce devant un parterre de cavaliers particulièrement relevé ! 

Ingrid Klimke et Asha P impériales sur le championnat du monde des 7 ans (Crédit photo: Solène Bailly Photos/Mondial du Lion)

Les championnats du monde des jeunes chevaux de 6 ans et 7 ans en concours complet se tenaient ce week-end en France, au Lion d’Angers. Cette édition 2018 du Mondial du Lion aura rempli son contrat, offrant deux magnifiques nouveaux champions du monde, fraichement sacrés ce dimanche à l’issue des trois épreuves.