Pénélope Leprévost et le Haras de Clarbec cessent leur collaboration

"Le Haras de Clarbec  et Pénélope Leprévost ont décidé de mettre fin, après concertation et en accord avec la Fédération Française d'Equitation, à leur collaboration en ce qui concerne leur écurie de haut niveau", peut-on lire dans un communiqué publié ce vendredi par le Haras de Clarbec.

A en croire les informations publiées, cette séparation se serait faite en bonne entente : "Le Haras de Clarbec  et Pénélope Leprévost ont l'intention de garder des relations personnelles étroites. Le Haras de Clarbec formule ainsi à Pénélope tous ses voeux de réussite de ses projets en compétition ainsi que dans les activités de commerce et de coarching qu'elle a développées ces derniers temps. De la même façon Pénélope Leprévost souhaite au Haras de Clarbec les plus grandes réussites sportives dans le futur."

Flora de Mariposa, Topinambour, Vagabond de la Pomme, Ratina d'la Rousserie,... La majorité des chevaux montés en haut niveau par Pénélope Leprévost ces dernières années provenaient du Haras de Clarbec. C'est notamment avec eux que la Française a décroché des médailles d'argent et d'or par équipes aux Jeux équestres mondiaux de 2014 et aux Jeux olympiques de 2016, ou encore a pris part à la Finale de la Coupe du monde à Las Vegas. Une page se tourne donc pour la cavalière, qui devra reconstruire un piquet si elle souhaite rester au haut niveau.

Le communiqué précise aussi que "aucune décision n'a été prise quant aux affectations futures des chevaux du Haras confiés à Pénélope Leprévost. Le Haras de Clarbec  prendra ses décisions sans urgence".