Allemagne, France... et Belgique à l'honneur à Arville

Andreas Dibowski et It's Me xx (Crédit photo : L'équimag)
Andreas Dibowski et It's Me xx (Crédit photo : L'équimag)

Si l'édition 2016 du concours complet international d'Arville s'est clôturé sous le soleil, elle a malheureusement aussi été marquée par la pluie et un terrain particulièrement lourd et profond qui a décidé de très nombreux concurrents à ne pas prendre le départ du cross, tant samedi que dimanche.

A l'exception de l'une ou l'autre (grosse) averse, le concours d'Arville a été relativement épargné par les caprices de la météo cette année. Mais le terrain, encore très gras en ce début de printemps, n'a hélas pas su absorber ce surplus d'eau, ce qui a singulièrement alourdi un parcours de cross déjà profond.

Dès samedi après-midi, de nombreux cavaliers du CCI 1 étoile (vingt-huit au total !) ont ainsi décidé de ne pas prendre le départ du cross et d'ainsi abandonner la compétition. Dimanche matin, ils étaient imités par dix-sept couples du CIC 3 étoiles (sur vingt-huit concurrents), alors que quarante-trois combinaisons déclaraient forfait l'après-midi dans le CIC 2 étoiles... dont tous les concurrents du championnat de Belgique Young Riders !

EFFORTS MAL RECOMPENSES

Malgré le déluge en 2013 et 2014 et la canicule en 2015, Arville n'avait jamais été confronté à une telle vague de forfaits... Des forfaits certes compréhensibles - personne n'a envie de prendre des risques avec la santé de sa monture - mais sans doute trop sévères car beaucoup trop nombreux. Le terrain était lourd, collant et profond mais pas dangereux. Aucun accident n'a d'ailleurs été à déplorer durant les deux journées de cross.

Même si Barbara de Liedekerke a d'emblée reconnu que le 15 mai eût été une meilleure date pour son événement ("mais le calendrier FEI est déjà fort rempli à cette date"), elle a - avec toute son équipe - tout mis en oeuvre pour que la compétition se déroule dans les meilleures conditions possibles. Des efforts d'ailleurs vantés et reconnus par la majorité des concurrents, mais des efforts à nouveau mal récompensés.

SUCCES ALLEMANDS, BELGES ET FRANCAIS

En attendant une prochaine édition qui devra tenir compte des enseignements de celle-ci (place dans le calendrier à repenser, aménagement d'un seul site plutôt que de deux sites trop éloignés,...), on retiendra au niveau sportif la domination d'Andreas Dibowski sur le CIC 3 étoiles (premier et deuxième), celle de Lara de Liedekerke-Meier sur le CCI 2 étoiles (première et quatrième)... et celles, enfin, des cavaliers français sur les CCI 1 étoile et CIC 2 étoiles grâce à Alexandra Pierquin et Thaïs Meheust. Nombreux au départ, nos voisins ont marqué la compétition de leur empreinte en réussissant un total de six podiums.

Pour les résultats complets, cliquez ici

Arena Saddles
Moncheval.net