BHD : l'équitation centrée pour réapprivoiser son corps

Les visiteurs ont appris à mieux ressentir leur corps. (Crédit : Gaëlle Colinet)
Les visiteurs ont appris à mieux ressentir leur corps. (Crédit : Gaëlle Colinet)

Dans le cadre des Brussels Horse Days, les visiteurs ont eu droit à plusieurs ateliers pratiques. C'est le cas de l'équitation centrée qui a proposé des exercices à pieds, sans cheval, pour réapprendre à ressentir son corps en détail. Un atout exceptionnel une fois en selle.

De plus en plus développée, l'équitation centrée (ou Centered Riding) séduit en Belgique. Plusieurs instructrices sont présentes aux Brussels Horse Days pour expliquer leur démarche. En bref, l'équitation centrée n'est pas une discipline, mais un réel outil permettant d'être plus performant dans n'importe quelle discipline. En travaillant sur la position au sol et à cheval, cette méthode, née aux Etats-Unis sous l'impulsion de Sally Swift, permet de ne faire plus qu'un avec sa monture. Cette démarche est inspirée de la méthode Alexander et du tai-chi.

Les visiteurs du salon du cheval de Bruxelles ont pu réaliser des exercices au sol afin de se sentir plus centrés, plus ancrés. Petits comme grands ont réapprivoisé leur corps durant cette démonstration, les sourires étaient nombreux en fin de séance.

"Par une conscience du corps et du mouvement, le cavalier apprend à ne pas bloquer le cheval dans sa biomécanique", nous explique Valérie Cornille, instructrice en équitation centrée. "Une réelle connaissance de l'anatomie humaine et équine est nécessaire pour permettre à chacun de s'épanouir physiquement", ajoute-t-elle.

Il existe actuellement onze instructeurs brevetés en Belgique, chacun ayant une discipline de prédilection, comme l'obstacle ou le dressage.

À la recherche d’un manège près de chez vous ?