Christian Ahlmann survole la difficulté à Malines

Christian Ahlmann (Photo : Christophe Bortels)
Christian Ahlmann (Photo : Christophe Bortels)

La Coupe du monde de jumping s'est avérée particulièrement sélective ce dimanche, à Malines. Quatre ténors de la disciplines ont toutefois réussi à se qualifier pour le barrage, dont Christian Ahlmann qui a survolé l'épreuve avec une facilité déconcertante et s'est imposé devant Kevin Staut et Harrie Smolders. 

Le temps s'est révélé particulièrement traitre lors de cette neuvième étape de la Coupe du monde de jumping à Malines. En première partie d'épreuve, presque tous les participants affichaient en effet des pénalités de temps en plus de celles liées aux obstacles et il a fallu attendre Kevin Staut (Edesa's Cannary), vingtième, pour assister au premier parcours sans-faute. 

Comme l'a souligné le chef de piste Eddy Geysemans, les meilleurs cavaliers ont réussi à composer avec le chronomètre, mais au final seul quatre ont bouclé leur parcours sans aucune faute. Aux côtés de Kevin Staut, on retrouvait ainsi au barrage Ludger Beerbaum (Casello), Christian Ahlmann (Clintrexo Z) et Harrie Smolders (Don VHP Z), vainqueur de l'épreuve l'an dernier. Hormis Ludger Beerbaum qui a essuyé un refus en raison d'une erreur de trajectoire, tous ont à nouveau terminé sans-faute mais seule l'audace de Christian Ahlmann, dernier à s'élancer, a été payante. 

L'Allemand s'est imposé avec Clintrexo Z, un étalon de 9 ans qui a effectué quelques Grands prix 3 et 4 étoiles avec Judy-Ann Melchior avant de passer sous sa selle. "Il a gagné à Wiesbaden en mai et à Munster en août et il grandit rapidement au haut niveau", confiait Christian Ahlmann. "Il aime cela, il devient meilleur de semaine en semaine. En piste, il sait exactement ce qu'il doit faire et il n'a peur de rien."

TROIS BELGES DANS LE TOP 10

Venu à Malines chercher des points pour la Coupe du monde, Kevin Staut était quant à lui satisfait de sa deuxième place inattendue avec Edesa's Cannary, un hongre arrivé il y a peu dans ses écuries. "C'est seulement son troisième Grand prix avec moi et je pensais franchement que je finirais quatrième à l'issue du barrage!"

Harrie Smolders a fini troisième alors que la meilleure performance belge est revenue à Céline Schoonbroodt-de Azevedo (Cheppetta), septième alors qu'elle participait seulement à sa deuxième Coupe du monde après Madrid. "Cheppetta est une jument en laquelle je crois fort. Elle a bien changé dernièrement et est très régulière dans ses résultats", expliquait-elle. "Comme j'avais eu une bonne préparation avant Malines, j'espérais y faire aussi bien qu'à Madrid où j'avais fini douzième. En sortant de piste, j'étais un peu déçue d'avoir décroché un point de temps mais en voyant la suite de l'épreuve, je me suis rendue compte que j'avais réalisé une bonne performance malgré ma faible expérience à ce niveau. J'espère que l'an prochain, nous aurons encore l'occasion de participer à de grosses épreuves."

Comme Céline Schoonbroodt-de Azevedo, deux autres Belges figuraient dans le Top 10 de cette Coupe du monde à Malines : Olivier Philippaerts (H&M Legend of Love) à la neuvième place et Jos Verlooy (Igor) en dixième position.

Pour les résultats complets, cliquez ici

Moncheval.net