Comment nourrir les chevaux en automne?

En automne, il faut progressivement adapter l'alimentation des chevaux. (Crédit : G. Colinet)
En automne, il faut progressivement adapter l'alimentation des chevaux. (Crédit : G. Colinet)

L'automne est une période de transition entre la richesse de l'été et la pauvreté de l'hiver. En fonction de l'hébergement de votre cheval, il peut être nécessaire de commencer à modifier progressivement son alimentation afin de faciliter la transition.

Bien que les journées soient encore très douces, les nuits sont fraîches en ce mois d'octobre. Avec ces changements de températures, il peut être nécessaire de commencer à adapter l'alimentation des chevaux. Source essentielle de vie, l'eau a une part très importante dans l'alimentation et la santé des chevaux. Avec les températures qui diminuent, les chevaux ont tendance à boire moins d'eau, ce qui peut générer des troubles digestifs. Il peut être utile de fournir des électrolytes ou de l'eau tempérée aux chevaux en cas de grands froids afin de les encourager à bien s'hydrater.

Si l'herbe commence à manquer, complémenter bien vos chevaux avec du foin. Ce fourrage leur permettra de garder une haute teneur en fibres dans leur alimentation, ce qui est essentiel pour la santé de leur système digestif. La transition vers l'alimentation majoritairement sèche de l'hiver se fera ainsi en douceur,. Contrairement aux aliments concentrés, le foin procure d'avantage de chaleur dans le corps lors de sa digestion, ce qui est également un atout en cas de températures fraiches.

N'oubliez pas de surveiller régulièrement l'état physique de votre cheval pour adapter ses compléments alimentaires. Pour un cheval qui perd ou prend rapidement de l'état, n'hésitez pas à mettre en place un programme nutritionnel avec votre vétérinaire.