Comment nourrir son cheval en automne ?

A chaque saison ses besoins alimentaires. (Crédit : Pixabay License)
A chaque saison ses besoins alimentaires. (Crédit : Pixabay License)

L'alimentation des chevaux est influencée par de nombreux facteurs, comme l'âge, la race, les dépenses énergétiques... mais aussi la saison. Voici une série de conseils pour nourrir au mieux votre compagnon durant cette belle saison.

Nourrir son cheval en automne. L'automne annonce la baisse des températures et l'arrivée progressive de l'hiver, saison fort exigeante physiquement. Les besoins évoluent afin de permettre au cheval de préparer son corps à la rudesse de l'hiver. Avec la baisse des températures, le cheval va progressivement diminuer sa consommation en eau. Il est essentiel de vérifier qu'il a toujours accès à de l'eau propre sans glace. Dans certains cas, il peut être utile de donner des électrolytes ou de l'eau tiède afin d'encourager le cheval à boire d'avantage.

L'IMPORTANCE DU FOURRAGE

Le fourrage est également important. Afin de combler la diminution d'herbe dans les prairies, n'hésitez pas à rapidement proposer du foin en complément à votre cheval. Ceci le gardera au chaud et lui assurera une bonne santé intestinale. En cas de pénurie de foin, n'hésitez pas à ajouter de la pulpe de betterave, des pellets de foin ou un aliment complet.

Afin d'évaluer la qualité de votre programme alimentaire, tâchez de surveiller l'état corporel de votre cheval afin d'augmenter ou diminuer l'apport donné. Faites également attention aux poils d'hiver qui peuvent donner une impression de rondeur sur un cheval en état corporel faible.

https://www.microtractors.com/fr
https://stephexhorsetrucks.com/