Dylano sous la selle de Pieter Devos

Pieter Devos et Dylano (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)
Pieter Devos et Dylano (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

Numéro trois dans la hiérarchie belge, Pieter Devos doit actuellement composer sans Candy, sa jument de tête, mais peut désormais compter sur Dylano, le cheval de Maurice Van Roosbroeck, avec qui il a débuté la compétition, à Mons.

Surprise au Jumping international de Mons où Pieter Devos s'aligne avec Dylano (Cento Lano). Ce dernier, 13 ans, appartient à Maurice Van Roosbroeck avec lequel il a notamment remporté le titre de champion de Belgique en 2011.

"Je monte Dylano depuis lundi", précise directement Pieter Devos. "Je suis actuellement trentième mondial et cela me permet de participer à tous les plus gros concours du circuit. Malheureusement, avec la blessure de Candy - et aussi parce que je ne veux pas brûler mes chevaux en les sortant chaque week-end - je manque de montures pour ce niveau. J'ai donc demandé à Maurice s'il était intéressé que je monte Dylano sur les gros tours et nous avons fini par trouver un accord. Je monte désormais Dylano pour lui."

CANDY SUR LE RETOUR

A Mons, Pieter Devos et Dylano ont notamment pris la dixième place dans une épreuve 1m45, vendredi, avec quatre points dans le barrage. "Le premier sentiment est bon", poursuit le cavalier de Bekkevoort. "J'apprécie Dylano depuis longtemps et je suis très content de l'avoir dans mes écuries. Il pourra vraiment m'aider sur les gros concours. Nous allons réaliser de bonnes choses ensemble."

L'arrivée de Dylano est une aubaine pour Pieter Devos, surtout compte tenu de l'absence de Candy. "Candy s'est blessée après Lummen. Ce n'est pas grave, mais cela prend du temps à soigner. C'est une jument importante pour moi, alors je n'ai pas envie de recommencer les concours avec elle tant qu'elle n'est pas à cent pour cent... C'est aussi pour cela que je recherche encore d'autres montures pour accompagner mon piquet actuel."

Moncheval.net