Hans Peter Minderhoud brille à Malines

Hans Peter Minderhoud et Glock's Dream Boy, vainqueurs du Grand Prix du CDI-W de Malines (Crédit photo: Jumping Mechelen/Temps de Poses)
Hans Peter Minderhoud et Glock's Dream Boy, vainqueurs du Grand Prix du CDI-W de Malines (Crédit photo: Jumping Mechelen/Temps de Poses)

Après avoir remporté le Grand Prix « court » du CDI-W de l’Olympia de Londres il y a deux semaines, le Néerlandais Hans Peter Minderhoud continue de briller sur le circuit Coupe du monde, remportant ce vendredi le Grand Prix du CDI-W de Malines, toujours en selle sur Glock’s Dream Boy.

De retour à Malines après six ans d’absence, la Coupe du monde de dressage retrouvait donc ce vendredi la magnifique piste du Jumping de Mechelen, avec un plateau de très haut niveau. En effet, pas moins de cinq couples classés dans le Top 20 mondial ont fait le déplacement en Belgique pour la dernière compétition de l’année. Ils étaient donc dix-huit couples à s’affronter sur le Grand Prix parmi lesquels seuls les quinze premiers se sont qualifiés pour la Reprise Libre en Musique, support du circuit Coupe du monde. Et le niveau est monté crescendo à Malines ce vendredi après-midi puisque les meilleurs couples de l’épreuve se sont succédés en fin de start-list. Ainsi, avec un cheval de plus en plus disponible, Hans Peter Minderhoud a pris le meilleur départ sur cette septième étape de la Ligue d’Europe de l’Ouest, remportant le Grand Prix avec Glock’s Dream Boy, seulement âgé de 10 ans, et une moyenne de 75,870%.

Un score lui permettant de devancer de peu l’Allemande Helen Langehanenberg, deuxième avec Damsey FRH (75,717%). Bien partie pour prendre la tête de cette épreuve pour sa première apparition en Coupe du monde, la Suédoise Therese Nilshagen doit finalement se contenter de la troisième place avec son brillantissime Dante Weltino OLD (74,783%). Nous retrouverons bien évidemment ces trois couples dès samedi, à partir de 13h, pour la Reprise Libre en Musique qui s’annonce d’ores et déjà passionnante.

Les Belges en demi-teinte

Si les stars internationales étaient bien présentes, la Belgique était elle aussi fort bien représentée à domicile avec cinq couples engagés dans cette étape Coupe du monde. La meilleure performance du jour revient à Jeroen Devroe, dixième avec Eres DL et une moyenne de 68,696%. Quelques fautes en piste n’auront pas permis au couple d’atteindre ses moyennes habituelles supérieures à 70%. Des fautes aussi pour Jorinde Verwimp avec Tiamo, qui participe là à sa toute dernière compétition avant sa retraite sportive. Le couple qui a gravi ensemble tous les niveaux se classe onzième avec une note de 68,587%. De leurs côtés, Isabel Cool et Domien Michiels parviennent eux aussi à se qualifier pour la Libre en prenant les 13ième et 14ième places avec Aranco V (68,174%) et Intermezzo van het Meerdaalhof (67,457%).

Enfin, perchée sur un Indoctro vd Steenblock ultra bouillonnant, Fanny Verliefden a géré l'énergie de son étalon de 10 ans pour sortir de piste avec une note de 64,370%, bien loin du niveau que peut afficher le couple. Avec une dix-huitième place, le couple ne prendra pas le départ de l’épreuve en musique. A noter la belle performance du plus Belge des Français, Bertrand Liegard, neuvième avec Star Wars (69,022%).

Pour les résultats complets, cliquez ici

Moncheval.net