Jessica von Bredow-Werndl détrône la reine Isabell !

Jessica von Bredow-Werndl et TSF Dalera BB à Salzbourg (Crédit photo: FEI/Lukasz Kowalski)

Depuis le mois d’octobre 2020, aucune étape de la Ligue d’Europe de l’ouest de la Coupe du monde FEI ne s’était tenue. C’était sans compter sur la ténacité des organisateurs autrichiens qui ont, malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19, réussi à maintenir leur étape de Salzbourg à huis clos. Une étape dominée par les cavalières allemandes.

Quatorze couples étaient au départ du Grand Prix du CDI-W de Salzbourg, parmi lesquels certains des plus grands noms de la discipline. Avec un sérieux manque de compétitions internationales de très haut niveau, les cavaliers ont sauté sur l’occasion de sortir sur un CDI-W. Ainsi, c’est Isabell Werth qui s’est imposée dans ce Grand Prix avec sa jument vice-championne olympique, Weihegold OLD. Le couple a décroché une note de 81,848% lui permettant de devancer sa compatriote, Jessica von Bredow-Werndl, qui avait elle misé sur sa jument vice-championne d’Europe, TSF Dalera BB. Le couple est sorti de piste avec une note de 79,630% tandis que le Suédois Patrik Kittel complétait ce podium avec Delaunay OLD (76,087%). Un seul couple belge était au départ de cette deuxième étape de la Coupe du monde de la Ligue d’Europe de l’ouest, Simon Missiaen avec Charlie. Avec une note de 68,717%, la paire s’est classée douzième avant d’annoncer son forfait pour la Reprise Libre en Musique.

En effet, Le cavalier a fait savoir par l’intermédiaire de sa page Facebook, que Charlie n’était pas à 100% de ses capacités, souffrant apparemment de douleurs au dos. « J’ai décidé de me retirer de la compétition afin que Charlie puisse bénéficier d’un check-up vétérinaire complet car il ne travaillera pas en souffrant de la moindre douleur. Je me sens triste mais c’est comme ça », pouvait-on lire. 

Jessica devant Isabell

Une Libre à la hauteur du plateau présent à Salzbourg, finalement dominée par Jessica van Bredow-Werndl. L’Allemande a décroché une note de 87,960% devançant Isabell Werth (84,720%) et une troisième allemande, Helen Langehanenberg, en selle sur Annabelle (81,340%). « Je suis entrée en piste avec l’espoir de gagner. Nous avons commis une faute bête dans le Grand Prix lorsqu’elle est repassée au trot avant les changements de pieds aux temps. Elle a cru qu’il s’agissait déjà de la fin de la reprise avec la diagonale au trot allongé. Cela nous a couté cher puisque cette ligne de temps est au coefficient 2 ! Je savais donc que dans la Libre, si les choses se passaient bien, nous aurions une chance ! », a commenté Jessica après sa victoire. Avec une moyenne de 80,650%, c’est encore une allemande qui pointe à la quatrième place de cette Reprise Libre en Musique, Dorothee Schneider avec Faustus, tandis que Patrik Kittel s’est cette fois classé cinquième (80,125%). 

La prochaine étape du circuit devrait se tenir à ‘s-Hertogenbosch, aux Pays-Bas, du 11 au 14 mars, si la Covid-19 ne vient pas encore une fois jouer les troubles fêtes !

(Source communiqué FEI)

Pour les résultats complets, cliquez ici 

Epplejeck 2020
Moncheval.net