Joris Vanspringel suspendu : les explications

Joris Vanspringel (Crédit photo: Equibel/Dirk Caremans)
Joris Vanspringel (Crédit photo: Equibel/Dirk Caremans)

La Fédération Équestre Belge (FRBSE), VLP et LEWB souhaitent apporter une explication à propos de l’incident dans lequel le cavalier de concours complet Joris Vanspringel (56 ans) est impliqué.

Joris Vanspringel n’a pas pu participer aux championnats d’Europe de la discipline prévu à Luhmülhen du 28 août au 1erseptembre en raison de sa suspension par la Fédération Équestre Internationale (FEI) pour une période de neuf mois. Selon la FEI, le cavalier aurait traité un poney de manière trop dure en novembre 2018.

Les faits se sont déroulés en Afrique du Sud où Joris Vanspringel est invité depuis 2010 à donner une masterclass annuelle à de jeunes cavaliers. Lorsque le poney de l’une des jeunes athlètes a refusé plusieurs fois de passer un obstacle, celle-ci lui a demandé de le reprendre. La séance a été filmée et on y voit Joris Vanspringel utiliser une cravache. Les images et la plainte de la jeune fille et de sa maman ont été envoyées à la Fédération sud-africaine, qui a décidé de déposer plainte auprès de la Fédération Équestre Internationale. Le tribunal FEI, situé à Lausanne en Suisse, a examiné l’affaire le mardi 6 août et a décidé que Joris Vanspringel était suspendu pour une durée de neuf mois avec effet immédiat. Le cavalier n’est pas d’accord avec ce jugement et a décidé de faire appel de cette décision.

Joris Vanspringel ne nie pas l’utilisation de la cravache, mais remet bien en question le fait d’avoir maltraité le poney. Le cavalier regrette l’agitation actuelle. De toute sa carrière, il n’avait jamais reçu d’avertissement ni de carton jaune.

Joris Vanspringel a déjà participé à quatre Jeux olympiques en 2004, 2008, 2012 et 2016. Il fut également sept fois membre de l’équipe nationale lors de championnats d’Europe.

La Fédération Belge des Sports Equestres et la VLP regrettent la situation. La FRBSE doit respecter la sanction prononcée au niveau national, mais en tant que fédération et ligue, nous conservons toute confiance en Joris Vanspringel. Que ce soit à son niveau ou au nôtre, nous ne nous satisfaisons pas de la situation. 

(Source Communique Equibel)

Salon du cheval d'El Jadida