La Coupe du monde de Malines pour Daniel Deusser

Daniel Deusser (Photo : Dirk Caremans / FEI)
Daniel Deusser (Photo : Dirk Caremans / FEI)

Accompagné par Killer Queen VDM, Daniel Deusser a remporté la dernière étape de la Coupe du monde 2019 à Malines, signant ainsi sa première victoire de la saison. Il s'est confortablement imposé devant Pius Schwizer, et Wilm Vermeir a signé la meilleure performance belge en terminant troisième. 

Daniel Deusser et Killer Queen VDM affrontaient pas moins de onze autres barragistes dans cette Coupe du monde de Malines. Le couple avait l'avantage de partir en dernier et il a su saisir l'occasion pour améliorer de près de trois secondes le temps de Pius Schwizer (Cortney Cox), finalement deuxième. 

"C'était un barrage un peu étrange, il y avait plein de bons couples mais pas tant de sans-faute, et pour être honnête je savais que j'avais une chance de battre le temps de Pius", expliquait Daniel Deusser. "Au final je n'avais rien à perdre donc je n'ai pas pensé aux barres. Mon cheval était vraiment bien aujourd'hui et je me suis dit "si je n'essaye pas de me battre aujourd'hui, quand le ferai-je?". Ca a fonctionné car elle a joué le jeu tout le long avec moi et elle a été brillante!"

Agée de 9 ans seulement, Killer Queen VDM est arrivée sous la selle de Daniel Deusser il y a deux ans. "Elle a gagné quelques épreuves pour jeunes chevaux, y compris à Aix-la-Chapelle quand elle avait 8 ans", confie Daniel Deusser. "D'année en année elle évolue et devient meilleure, j'ai juste besoin d'améliorer son dressage un peu plus car elle a un gros potentiel pour le futur."

Cette victoire dans la Coupe du monde de Malines n'était pas la première pour Daniel Deusser, puisque l'Allemand avait déjà remporté l'épreuve en 2013. Le cavalier entretient un lien particulier avec le concours, car sa femme Caroline est impliquée dans l'organisation et le couple habite tout près de Malines. "Beaucoup de nos amis viennent au concours et s'attendent à me voir gagner", souligne Daniel Deusser. "Dans un sens c'est beaucoup de pression mais d'un autre côté c'est surtout du soutien. Je suis très heureux d'avoir gagné car je le fais pour eux. Je sais à quel point les organisateurs travaillent dur pour ce concours donc cette victoire n'est pas seulement pour moi, c'est pour tout le monde!"

Côté belge, cette étape de Coupe du monde a été marquée par la remarquable troisième place de Wilm Vermeir avec IQ van't Steentje. Egalement qualifiés pour le barrage, Olivier Philippaerts (H&M Legend of Love) et Jos Verlooy (Igor) ont respectivement fini sixième et onzième. Alors que l'année 2019 se termine, Pieter Devos occupe toujours la tête du classement général du circuit, à égalité avec Steve Guerdat et Emmanuele Gaudiano

Pour les résultats complets, cliquez ici

Moncheval.net