La FEI réagit face au Covid-19

Ingmar De Vos (Photo d'archive FEI)
Ingmar De Vos (Photo d'archive FEI)

L'épidémie de Covid-19 touche à présent le monde entier, et par conséquent l'ensemble du secteur équestre. Face au report des Jeux olympiques de Tokyo et à l'annulation de nombreux concours, la Fédération Equestre Internationale a annoncé la mise en place de groupes de travail pour évaluer l'impact de la pandémie sur son calendrier international. 

La Fédération Equestre Internationale (FEI) a plus précisément créé huit groupes de travail chacun dédié à une discipline spécifique. Ceux-ci resteront en place jusqu'à nouvel ordre et seront chacun présidés par Sabrina Ibanez, la Secrétaire générale de la FEI. 

Pour le reste, ces groupes de travail seront composé des Vices-présents de la FEI, du président de la Fédération équestre européenne Theo Ploegmakers (NED) ou encore du Belge Peter Bollen, président de l'Association internationale des organisateurs équestres. "L'administrateur du calendrier FEI et un représentant des départements FEI IT et FEI Legal siègeront dans chacun des groupes de travail", précise également la Fédération.

On retrouvera aussi et notamment dans ces groupes le président du comité technique concerné, un représentant des athlètes et le directeur sportif FEI de la discipline. L'idée est que ces personnes examinent les problèmes que le Covid-19 engendre dans le calendrier et formulent des recommandations pour les résoudre. 

La question des Jeux olympiques, quant à elle, avait déjà été évoquée le Président de la FEI Ingmar De vos dès l'annonce du report en 2021. "Bien que ce soit bien sûr une nouvelle décevante, en particulier pour tous les athlètes de tous les sports qui ont pour objectif Tokyo 2020 pour cette année, il est bon d'avoir une décision qui nous donne un certain degré de certitude, même si il n'y a pas encore de nouvelles par rapport aux dates reprogrammées pour les Jeux Olympiques ou Paralympiques", a-t-il déclaré.

"Permettez-moi de rassurer tous ceux touchés par la décision d'aujourd'hui - nos fédérations nationales, athlètes, officiels et les comités d'organisation qui pourraient être affectés par les dates révisées pour les deux Jeux - la FEI est déjà en train d'évaluer comment nous pouvons fonctionner au mieux et atténuer les effets sur le calendrier FEI en 2021, les qualifications et les exigences minimales d'éligibilité."

Moncheval.net