Retour à la normale pour le manège atteint par le virus EHV1

Photo d'illustration (Crédit photo : Shutterstock/Rita Kochmarjova)
Photo d'illustration (Crédit photo : Shutterstock/Rita Kochmarjova)

Il y a trois semaines, le Centre équestre du Pigeon, situé à Marbehan dans la province du Luxembourg, a été touché par la rhinopneumonie. Une mise en quarantaine a directement été instaurée et de nombreux chevaux ont été soignés à la Clinique vétérinaire de l’Université de Liège.

La vie au Centre équestre du Pigeon, situé à Marbehan, dans la province du Luxembourg, reprend progressivement son cours. Après avoir vécu trois semaines d’alerte et de mise en quarantaine suite à une contamination au virus EHV1, la situation est presque normale dans l’écurie. Deux chevaux, sur un total de vingt-huit, y ont laissé la vie. Les autres ont été traités d’urgence à la clinique vétérinaire de l’Université de Liège.

Sur la totalité des chevaux, cinq ont développé des réactions ataxiques et neurologiques avec semi-paralysie des membres et blocage de la vessie. Vingt-et-un chevaux ont quant à eux développé de la fièvre jusqu’à 41 degrés. Aujourd’hui, les chevaux ont retrouvé leurs boxes et la vie reprend lentement son cours. La piste a été arrosée d’eau de Javel et les boxes entièrement désinfectés pour limiter les risques de propagation de la rhinopneumonie.

LE VACCIN DISPONIBLE EN JUIN ?

"Tous les chevaux sont rétablis aujourd hui et pour certains ont repris gentillement le travail. Merci pour tous les messages et l'intérêt que vous nous avez témoigné pendant cette période si difficile à vivre faite d'angoisse, de stress et de chagrin", a communiqué le Centre équestre du Pigeon sur sa page Facebook le 10 mars.

Une importante réunion s’est tenue la semaine dernière afin de conseiller les vétérinaires et étudiants dans la gestion d’un foyer comme celui de Marbehan. En effet, le vaccin, bien que pas toujours efficace, est toujours en rupture de stock un peu partout en Belgique. Un de deux fabricants précise d’ailleurs qu’il ne sera pas en mesure de fournir ce vaccin avant le mois de juin, au plus tôt.

Pour suivre les alertes, cliquez ici

À la recherche d’un manège près de chez vous ?