ACTUALITÉ SPORTS ÉQUESTRES

Actualité cheval

Géraldine Vandevenne est bit fitter et praticienne en dentisterie équine. (Crédit : Gaëlle Colinet)

Les Brussels Horse Days permettent de rencontrer de nombreux intervenants pour le bien-être du cheval. C'est le cas de Géraldine Vandevenne, praticienne en dentisterie équine et bit fitter. Sa spécialité : trouver l'embouchure idéale pour votre cheval.

Les visiteurs ont appris à mieux ressentir leur corps. (Crédit : Gaëlle Colinet)

Dans le cadre des Brussels Horse Days, les visiteurs ont eu droit à plusieurs ateliers pratiques. C'est le cas de l'équitation centrée qui a proposé des exercices à pieds, sans cheval, pour réapprendre à ressentir son corps en détail. Un atout exceptionnel une fois en selle.

L'élevage Fra Brunni a fait tester des poneys aux visiteurs. (Crédit : Gaëlle Colinet)

Lors des Brussels Horse Days, les éleveurs de poneys islandais Fra Brunni ont permis aux visiteurs d'essayer le tölt. Une allure qui fait la fierté de l'Islande et la spécificité de la race. Cette dernière est polyvalente et mérite d'être plus populaire en Belgique.

Certains chevaux ont plus de facilité à rester concentrés longtemps (Crédit : Gaëlle Colinet)

Chaque cheval a ses propres capacités d'apprentissage. C'est ce qui ressort d'une étude française mettant en avant les différences entre une dizaine de poulinières. En adaptant le travail en fonction des capacités cognitives des chevaux, beaucoup de temps pourrait être gagné dans l'éducation.

La force d'Igor est mise à contribution pour préparer le terrain du potager (Crédit : La Ferme de Froidmont Insertion sur Facebook)

Rares sont les chevaux à être encore mis à contribution pour entretenir les terres agricoles et potagers. C'est pourtant le cas d'Igor, cheval de trait gris fer, appartenant à l'association Trait pour Trait. Il a participé à la préparation d'un nouveau potager à Rixensart, en Brabant wallon.

En été, les mouches représentent un vrai calvaire pour les chevaux. (Crédit : Gaëlle Colinet)

Une étude mettant en relation des mouches et les robes des chevaux vient de refaire surface suite à un Prix Ig Nobel. Une raison pour réétudier les résultats et chercher des moyens de protéger nos compagnons des agaçantes mouches.

Malgré nos différences, les chevaux communiquent très bien avec nous (Crédit : Camille Mennechet)

Des scientifiques ont appris à une vingtaine de chevaux à utiliser un système de symboles pour communiquer leurs besoins aux humains. Les résultats sont très encourageants et pourraient changer la vision qu'ont les humains des besoins des chevaux.

L’Académie Pégase s’est réunie le jeudi 9 septembre pour élire les Prix Pégase et Spécial Cadre Noir. Le Prix Pégase récompense, depuis 1989, un ouvrage sur le cheval et l’équitation, qui contribue à une large diffusion de la culture équestre. Le Prix spécial Cadre noir récompense un ouvrage dont le travail s’adresse essentiellement aux professionnels, aux hommes de métier, aux chercheurs universitaires.

La lecture des signes de communication améliore le bien-être du cheval (Crédit : Gaëlle Colinet)

Une éthologue française donne des conseils pour améliorer le bien-être des chevaux lors de leurs interactions avec les humains, mais aussi sous la selle. Une bonne lecture du cheval est un gage de bien-être et de sécurité pour tous.

Un cheval dans la ville, à Louvain-la-Neuve (Crédit photo : L'équimag)

Service d'accueil de jour pour personnes handicapées mentales, La Cordiante se charge de l'arrosage des plantes vertes de Louvain-la-Neuve depuis quatre ans. Pour tracter sa remorque et son impressionnant réservoir d'eau, l'Asbl villersoise peut compter sur la puissance et la docilité de ses deux chevaux de trait.

www.stageequestre.be
Moncheval.net