ACTUALITÉ SPORTS ÉQUESTRES

Actualité cheval

En vieillissant, le cheval est de moins en moins capable de manger du foin. (Crédit : Pixabay License)

En vieillissant, le cheval perd progressivement son aptitude à mâcher correctement les longues fibres, comme du foin par exemple. Certaines adaptations alimentaires sont donc nécessaires à partir d'un certain âge. Grâce à celles-là, votre cheval ne perdra pas d'état et restera en pleine forme.

Le cheval ne peut pas vomir à cause de l'anatomie de son système digestif. (Crédit : Pixabay License)

Le cheval est un herbivore doté d'un système digestif particulier. Celui-ci ne lui permet, entre autres, pas de vomir. Mais pourquoi le cheval n'est pas capable de le faire ? Nous vous expliquons brièvement cela ci-dessous.

Pieter Devos (Photo : Christophe Bortels)

Le cavalier Belge Pieter Devos s'est associé avec Klaas de Coster pour lancer "Mares of Macha". Il s'agit d'un projet d'élevage qui propose des embryons congelés de juments de sport des meilleures lignées. Objectif : offrir aux éleveurs l'accès à des souches éprouvées.  

Hormis le dressage, les cavaliers effectueront toutes les épreuves à pied (Photo : FEI/Libby Law Photography)

Toutes les compétitions équestres étant annulées, des Britanniques ont décidé de mettre en place un format de concours complet international et virtuel tout à fait inédit. La compétition permettra aux athlètes de se challenger, mais elle a aussi et surtout un but caritatif. 

(Photo : FEI/Shannon Brinkman)

La FEI a récemment mis en place des groupes de travail dans différentes disciplines afin de minimiser l'impact de la crise de Covid-19 sur le calendrier équestre. Les premières mesures proposées par le groupe de jumping viennent d'être approuvées par la direction de la Fédération. 

Pedro Veniss (Photo : Raul Sifuentes/Getty Images - FEI)

Le cavalier brésilien Pedro Veniss s'est engagé auprès de la FEI en rejoignant le Comité des athlètes et le Comité de jumping de la Fédération internationale. Sa mission court jusqu'en 2022 et, vu les circonstances actuelles, elle s'annonce chargée de défis... 

Elite peu de temps après sa naissance. (Crédit : Le Rêve d'Aby)

Une belle pouliche a pointé le bout de son nez au Rêve d'Aby cette semaine. Sa mère avait été saisie en mai 2019 suite à d'importantes négligences dans la région de Fleurus. En effet, huit chevaux étaient laissés sans soins sur un terrain vague. 

Le secteur équestre n'est pas épargné par les conséquences de l'actuelle crise sanitaire. Privés de la plupart de leurs activités rémunératrices, les centres équestres et poney clubs sont parmi les plus touchés, c'est pourquoi la LEWB a lancé un appel à la solidarité pour soutenir ces structures. 

(Photo : FEI)

En raison de la pandémie de Covid-19, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont décidé de reporter ceux-ci à l'été 2021. Une solution soulignée par l'ensemble du monde sportif, mais qui aura néanmoins des répercussions sur les différents calendriers. La FEI va notamment devoir trouver des solutions pour divers championnats d'Europe qui étaient prévus à cette période en 2021. 

Certains chevaux doivent éviter à tout prix l'herbe printanière. (Crédit : Pixabay License)

Les prés commencent à avoir bonne mine et l'envie peut être très tentante de déjà y lâcher votre ou vos protégé(s)... Mais de nombreuses mises en garde sont à prendre en compte afin de ne pas compromettre la santé des chevaux.

www.stageequestre.be
Moncheval.net