Annulations pour Rotterdam et Lausanne

La liste des événements équestres supprimés s'allonge et touche désormais des concours prévus en juin : le CHIO de Rotterdam et le Longines Masters de Lausanne.

Le CHIO de Rotterdam devait notamment accueillir des manches de Coupes des nations en dressage et en jumping. Les organisateurs ont néanmoins estimé que vu la situation au Pays-Bas et dans le reste du monde, ainsi que les incertitudes liées au coronavirus, il serait "irresponsable de poursuivre la préparation et les obligations financières pour le prochain CHIO de Rotterdam". 

Il n'est pas exclu de maintenir quelques activités locales aux dates de l'événement prévu fin juin, mais les épreuves internationales seront quant à elles reportées à l'édition 2021. 

L'annulation du Longines Masters de Lausanne marque quant à elle un nouveau coup dur pour ses organisateurs EEM, qui avaient déjà dû se résoudre à faire l'impasse sur l'étape du circuit à Hong Kong il y a quelques semaines. 

"Nul n’est capable d’assurer que nous serons sortis de cette crise, que nous serons capables d’accueillir des chevaux et du public, et de livrer le bel événement que chacun attend", explique Christophe Ameeuw, fondateur et Président d'EEM. "Plus fondamental encore, le dialogue actuel avec les fournisseurs, les partenaires, qui, étant donné le contexte, peuvent se montrer frileux, voire ne pas pouvoir intervenir du fait du confinement et/ou de l’économie à l’arrêt, est rendu impossible. La série des Longines Masters est mondialement reconnue pour son excellence, un niveau que nous ne sommes pas certains d’atteindre dans les conditions de préparation actuelles."

Il conclut avec philosophie : "Cette période est difficile, étrange : à nous, acteurs de la filière équestre mondiale, de tirer les bons enseignements et de commencer à construire dès aujourd’hui le monde d’après."

 

Moncheval.net