"High five contre le corona" dans le secteur équestre

Les Présidents de la FRBSE, la LEWB et Paardensport Vlaanderen ont adressé une lettre au secteur équestre belge pour manifester leur soutien et partager leur opinion face à la crise liée au Covid-19. Il y est notamment question de respect des mesures de confinement, de défense des besoins spécifiques du secteur mais aussi d'une marque de soutien sous forme de "high five". 

"Comment cela a-t-il pu arriver ? C’est une question que nous nous posons tous et partout dans le monde. L’impact du coronavirus sur notre santé, notre vie quotidienne et notre économie est inédit. Le monde équestre paye aussi un lourd tribut pendant cette crise. Tout le monde a dû adapter ses habitudes, et sans aucun doute plus que ce nous l’aurions imaginé un jour.

Les temps sont durs dans notre secteur actuellement. C’est la triste réalité. Normalement, nous aurions dû être en pleine saison de compétitions. Juste avant que cette crise n’éclate, les activités des clubs étaient en train de se remettre en route, les stages des vacances de printemps se préparaient de bon train, les premiers concours (petits et grands) étaient au programme tandis que la course finale pour décrocher les places des Jeux Olympiques allait s’enclencher… L’absence de sport et de compétitions est énorme et sensible à tous les niveaux.

Nous vivrons certainement encore de grosses restrictions dans notre vie quotidienne jusqu’au 19 avril, et ce, pour des raisons que, nous l’espérons, tout le monde comprendra. Il est même probable que ces règles – complètes ou partielles – soient prolongées et que dans un délai encore inconnu, la vie normale reprendra ses droits au fur et à mesure. La FRBSE, la LEWB et Paardensport Vlaanderen suivent évidemment l’évolution de la situation de près.

Ces dernières semaines, la FRBSE, la LEWB et Paardensport Vlaanderen ont été particulièrement actifs au niveau du suivi de cette crise. La LEWB et Paardensport Vlaanderen sont en relations directes avec leurs autorités régionales et les responsables du sport et du bien-être animal. La FRBSE maintient une communication régulière avec la FEI à propos de l’évolution au niveau international. Nous continuons à insister avec force sur les difficultés du secteur équestre ainsi que nos besoins spécifiques, qui concernent entre autres le bien-être animal ou la survie même des professionnels de notre secteur (clubs, enseignants, athlètes, organisateurs, marchands, éleveurs, …). Les préoccupations financières importantes font également partie de nos communications.

Le chemin pour sortir de cette crise du coronavirus sera encore long et difficile. Nous devons nous tourner ensemble vers un avenir où nous mettrons toutes nos forces en commun pour remettre notre sport sur les rails. Que ce soient les cavaliers, meneurs ou n’importe quels sportifs, des plus débutants jusqu’aux athlètes olympiques, clubs, écuries, organisateurs, officiels, moniteurs, propriétaires de chevaux, éleveurs, passionnés et tous les amateurs (des sports) équestres, nous comptons sur vous pour respecter toutes les règles en vigueur. Au mieux nous les appliquons, au plus vite nous pourrons à nouveau profiter d’être ensemble et pratiquer notre sport.

C’est pourquoi nous vous envoyons ce ‘High Five’ virtuel. Together we are and will be strong. #highfiveagainstcorona"

Glenn Maes (Paardensport Vlaanderen vzw), Stephan Detry (FRBSE), Eugène Mathy (LEWB)

source : equibel

Epplejeck 2020
www.stageequestre.be