Le CES Tour de Valence arrêté par un virus

Le CES Tour de Valence est en cours depuis début février, mais il vient d'être mis à l'arrêt forcé. En cause : un virus non pas humain, mais équin ! Ces derniers jours, un foyer d'herpèsvirus EHV-1 (notamment responsable de la rhinopneumonie) s'est en effet déclaré dans l'enceinte du concours, entrainant l'annulation de plusieurs épreuves dimanche. 

Comme l'a annoncé la FEI dans un communiqué, les épreuves ne pourront pas reprendre tant que le site n'aura pas été considéré comme libre de ce virus EHV-1. Les chevaux présents au CES Tour de Valence ne pourront quant à eux pas rejoindre d'autres compétitions pour le moment. La FEI a en effet bloqué leur accès aux concours jusqu'à ce que les équidés aient rempli les conditions de tests imposées par la Fédération. Cette dernière a d'ailleurs précisé que seuls les chevaux sans symptômes étaient autorisés à voyager pour quitter Valence. 

Il s'agit hélas d'un coup dur pour les organisateurs mais aussi les participants du CES Tour de Valence, dont la tournée printannière devait initalement se poursuivre de manière ininterrompue jusque mi-mars. "Avec les larmes aux yeux, je dois dire que cette situation a affecté tous les cavaliers et le comité organisateur", expliquait ce lundi sur Facebook Charo Ortells Torregrosa, directeur de la tournée. "En la seule chose que nous savons est que l'un des chevaux testés s'est avéré négatif à la rhinopneumonie, nous devons attendre les résultats du reste des chevaux, que le laboratoire nous fournira dans les prochains jours. (...) Nous vous tiendrons informés de la situation.

Différentes formes d'herpèsvirus équin circulent en ce moment en Europe, notamment en France, en Suède ou encore en Allemagne. La Belgique n'est pas non plus épargnée, et des cas ont notamment été détectés ces dernières semaines dans plusieurs provinces.  

Epplejeck 2020
Moncheval.net